Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Confinement : un apéro sur WhatsApp tourne au drame

Publié par Jessy le 29 Avr 2020 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À plus de 40 jours de confinement, les citoyens français craquent de plus en plus. Pour garder le contact avec sa famille et ses amis, certains ont opté pour les apéros en visio. De quoi décompresser, rire, et prendre des nouvelles. Mais quand on est seul, et qu’on ne connaît pas ses limites… Ça peut vite tourner au drame !

>> À lire aussi : Déconfinement différent selon les départements : une carte avec des départements « verts ou rouges » va être dévoilée

Après un apéro WhatsApp, un homme devient totalement ivre !

En plein apéro en visio avec ses amis, un homme a fait peur à ses convives virtuels. Alors que les amis rigolent et partagent un bon moment, l’alcool est au rendez-vous. Mais vers 23h15, un des participants à la discussion disparaît du champ de sa caméra. Face à la longueur d’un retour dans le champ de la caméra, ses amis tentent de l’appeler, en vain. L’homme ne répond pas sur WhatsApp, ni au téléphone. Après plusieurs minutes à s’inquiéter, ses amis décident d’appeler la gendarmerie du Loir-et-Cher, département de résidence de l’individu.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

>> À lire aussi : Edouard Philippe : Le relâchement des Français pourrait empêcher le déconfinement le 11 mai !

Les secours forcent la porte de l’homme, et le retrouvent … ivre !

Face à l’inquiétude des amis, les pompiers et gendarmes du Loir-et-Cher se rendent au domicile de l’homme, et frappent à la porte, aux fenêtres et aux volets de petit fêtard. L’absence de réponse a obligé les secours à forcer la porte d’entrée de l’homme. Une fois à l’intérieur, les pompiers et gendarmes découvrent l’individu au sol, conscient et … totalement ivre. Après deux bouteilles de vins, l’homme s’est levé pour aller aux toilettes, mais est finalement tombé et s’est endormi, comme il l’a indiqué aux gendarmes.

Transporté à l’hôpital, il aurait pu faire un coma éthylique, si ses amis n’avaient pas prévenu les secours. Les forces de l’ordre tiennent tout de même à rappeler que « le mieux, quand on voit qu’un participant entame sa deuxième bouteille, est de lui dire de s’arrêter là » . C’est jamais top, d’être ivre seul …

>> À lire aussi : Déconfinement : Edouard Philippe annonce un nombre colossal de tests virologiques par semaine à partir du 11 mai

Source : France TV Info