Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ivre, une conductrice roule sur les rails et provoque trois heures de retard

Publié par Gabrielle le 17 Nov 2021 à 20:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 13 novembre, un incident peu banal s’est produit sur la ligne SCNF reliant Paris et Amiens. En effet, une conductrice de 57 ans s’est retrouvée sur la voie ferrée à Saint-Just-en-Chaussée dans l’Oise. Plus de 600 voyageurs se sont retrouvés bloqués pendant trois heures.

>>> À lire aussi : Drame: le cric sous sa voiture cède, il meurt écrasé par le poids de son véhicule !

Une automobiliste roule sur les rails pendant 2km

Samedi 13 novembre, peu après 20h, un conducteur de train aperçoit une voiture sur la voie ferrée à Saint-Just-en-Chaussée. L’automobiliste, une dame de 57 ans se serait engagée sur sa droite à un passage à niveau et a ensuite roulé sur les rails pendant deux kilomètres.

La conductrice a été mise en examen pour « conduite d’un véhicule en état d’ivresse manifeste, entrave à la mise en marche ou à la circulation d’un train, et pénétration, circulation ou stationnement dans une partie de la voie ferrée » , a indiqué ce mardi le parquet de Beauvais.

Le trafic ferroviaire a dû être interrompu pendant plusieurs heures, stoppant 5 trains entre Paris et Amiens. Cet incident a bloqué plus de 600 passagers, entraînant pour certains des retards de 3h30. Le trafic a finalement été rétabli à 23h30.

voiture rails

Plusieurs dizaines de milliers d’euros de dégâts

L’automobiliste a entraîné de nombreuses perturbations mais aussi d’importants dégâts. La SNCF estime les dégradations à au moins plusieurs dizaines de milliers d’euros. La société a d’ailleurs porté plainte contre la conductrice.

La SNCF a dû déployer de nombreux moyens afin d’évacuer la voiture et de vérifier les voies. La société ferroviaire prévoir de présenter la facture à l’automobiliste. Cette dernière n’a aucun antécédent judiciaire.

La femme de 57 ans présentait un taux d’alcool au-dessus de la limite autorisée. Placée en garde à vue, l’habitante de l’Oise ne parvient pas à expliquer son geste, elle semblait désorientée et perdue. La conductrice a été placée sous contrôle judiciaire et sera jugée en mars 2022.

>>> À lire aussi : Une pluie ultra localisée tombe uniquement sur une voiture

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.