Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Vous connaissez Samuel Paty ? » Un collégien menace une professeure d’arts plastiques !

Publié par Jessy le 20 Nov 2021 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plus d’un an, le collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, est tristement célèbre. Le 16 octobre 2020, Samuel Paty est sauvagement assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet. À Nîmes, un collégien de 14 ans a menacé sa professeure. Il a demandé à plusieurs reprises si elle « connaissait Samuel Paty » .

Une jeune fille se rend au collège en crop top, elle reçoit un 0/20

>>> À lire aussi : Affaire Jubillar : Le corps de Delphine Jubillar balancé à la déchetterie ?

« Vous connaissez Samuel Paty » : une professeure menacée par un élève !

À Nîmes, un collégien de 14 ans a menacé sa professeure d’arts plastiques. Au collège du Mas de Mingue, un élève est en désaccord avec sa professeure d’arts plastiques. Face au mauvais comportement de l’élève, la professeure le réprimande avant de reprendre son cours. Et c’est là que tout commence. L’adolescent de 14 ans lui demande alors à plusieurs reprises « vous connaissez Samuel Paty ? » , comme le rapporte 20 Minutes. Une menace presque indirecte, et qui pourtant veut tout dire.

Face à ces menaces, l’enseignante a décidé d’en informer la direction et de porter de plainte contre l’élève. La police a placé l’adolescent en garde en début de semaine, avant de le relâcher.

policier

>>> À lire aussi : Fausse disparition en Mayenne : On sait enfin où la joggeuse a passé la nuit

Le jeune homme sera-t-il puni pour ses menaces ?

En France, les adolescents sont très rarement sanctionnés par la justice. Et beaucoup le savent. Alors qu’il a été placé en garde à vue en début de semaine, l’adolescent a pu rentrer chez ses parents. Cependant, l’élève s’est présenté devant un juge pour enfant, qui a pris des mesures jusqu’au jugement définitif. Pour l’heure, nous ne savons pas ce qui a été établi pour le collégien de 14 ans.

Pour rappel, le 16 octobre 2020, Samuel Paty est assassiné devant le collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Pendant un cours, il a montré des caricatures de Mahomet pour imager ses propos sur la liberté d’expression et ses limites. Une décision qui lui a valu d’être décapité sauvagement quelques jours après. En France, plusieurs professeurs ont été victimes de menaces à travers Samuel Paty. Dans la Drôme, un couple d’enseignants avait reçu une photo du corps de Samuel Paty.

>>> À lire aussi : Covid-19 : 7 doses de rappels nécessaires pour conserver l’efficacité du vaccin ?

Source : Le Parisien
0