Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Jubillar : Le corps de Delphine Jubillar balancé à la déchetterie ?

Publié par Mia le 19 Nov 2021 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Delphine Jubillar demeure toujours introuvable, depuis presque un an maintenant. Après avoir passé le domicile conjugal au peigne fin, les enquêteurs se retrouvent dans une impasse : Où est-elle et, à défaut, où se trouve son corps ? Déchetteries, mines, maisons voisines… Quels seront donc les prochains lieux de fouilles pour tenter de trouver Delphine Jubillar ? Voici quelques pistes envisagées par les gendarmes chargés de l’affaire.

 

>>> A lire aussi : « Envie de toi » : Ce sms très coquin de Delphine Jubillar qui pourrait avoir tout déclenché

Ces prochains lieux de fouilles pour retrouver Delphine Jubillar

Apparemment, Delphine Jubillar ne se trouve pas dans le domicile familial. Comme les enquêteurs le savent bien, il est peu probable que Delphine ait sorti les chiens ce soir-là. Après avoir ratissé les endroits verts aux alentours de Cagnac-les-Mines, ils se sont donc tout naturellement tourné vers la maison du couple, sans succès.

L’enquête se poursuit, méthodiquement, sur d’autres lieux de fouilles pour retrouver Delphine Jubillar. Les gendarmes se sont donc armés de cartes IGN et ont donc répertorié tous les lieux de cache possibles autour du domicile. Ils ont également fait appel à divers habitants du coin et à des experts dans le milieu de la randonnée par exemple. Les enquêteurs envisagent donc divers lieux tels que des mines, déchetteries, des puits et autres cavités dans leurs recherches.

Pour l’heure, ces derniers vont se concentrer sur le bassin minier du Carmausin. En effet, ce lieu renferme divers points de chute où la jeune femme pourrait être cachée. D’autres pistes sont également privilégiés. Parmi elles, le puits de la Grillatié entre Blaye-les-Mines et Carmaux. Mais également l’ancien site minier de La Tronquié, un lieu déjà couvert par les enquêteurs. Juste à côté de celui-ci, la déchetterie de Trifyl suscite également l’intérêt des chargés d’enquête.

Les stations d’épuration à proximité n’ont pas été oubliées et vont bientôt être sondées à leur tour. Entre autres, celles de La Maurélié à Cagnac-les-Mines, des Glands, à proximité du Garric, ou bien celle située entre Carrefoul et Taïx, seront explorées.

Fouilles Delphine Jubillar

Autre hypothèse : Les chantiers où travaillait Cédric Jubillar

Une autre hypothèse est également étudiée par les enquêteurs. En effet, Cédric Jubillar semble être impliqué dans la disparition de Delphine Jubillar. Bien que sa culpabilité soit toujours à prouver, les gendarmes ont aussi décidé de fouiller ses lieux de travail. Prochainement, tous les lieux de chantier sur lesquels s’était rendu ces derniers mois Cédric Jubillar seront scrutés.

Parmi les lieux de fouilles en rapport avec Cédric Jubillar, nous retrouvons diverses déchetteries sauvages liées au monde du BTP. Ces déchetteries se trouvent principalement aux abords des bois du secteur. Les enquêteurs vont donc tout naturellement fouiller les forêts voisines. Ils ont déjà commencé à étudier tous les recoins où un corps pourrait être dissimulé. Il ne manque plus qu’à aller sur le terrain.

Dans l’optique de retrouver Delphine, nous avons déjà observé plusieurs battues dans les forêts de Barret et de Vassal. Diverses personnes pensent également que les points d’eau sont une bonne piste. Les enquêteurs chargés de l’enquête vont possiblement se rendre à différents ruisseaux tels que la Combe Longue ou bien la Combe del Poux. En espérant que ces fouilles permettent d’avancer dans l’affaire Delphine Jubillar. À suivre.

>>> A lire aussi : Delphine Jubillar : les auditions de son amant et de sa femme pourraient bouleverser l’enquête !

0