Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Fausse disparition en Mayenne : On sait enfin où la joggeuse a passé la nuit

Publié par Romane TARDY le 19 Nov 2021 à 17:49
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire totalement folle. En Mayenne, une jeune joggeuse avait disparu avant d’être retrouvée ensanglantée dans un kebab. Elle a d’abord déclaré avoir été enlevé par deux ravisseurs dans une camionnette, avant de passer aux aveux. Tout cela n’était qu’un mensonge. S’il est difficile de comprendre toute cette mise en scène, on sait enfin où elle a passé la nuit, le soir de sa soi-disant disparition.

>>>  A lire aussi : Quel est le nouveau quotidien de la joggeuse qui a menti sur son enlèvement ?

Un mensonge construit de toutes pièces

Lisa, une jeune femme de 17 ans, avait disparu le 8 novembre en Mayenne. Inquiets de ne pas la voir rentrer de son footing, ses parents ont prévenu la police. De lourds moyens ont été mobilisés pour la retrouver. L’adolescente est finalement réapparue 24 heures plus tard, saine et sauve. Elle était toutefois blessée. Lors de ses premières déclarations, elle explique avoir été enlevée par deux ravisseurs dans une camionnette verte puis séquestrée jusqu’à qu’elle ait réussi à s’enfuir.

Rapidement, les forces de l’ordre relèvent de nombreuses incohérences dans son récit. Quelques jours plus tard, la vérité éclate : toute cette histoire n’était qu’un mensonge. La jeune femme se serait elle-même coupé le t-shirt et les blessures seraient accidentelles.

Le lieu où la joggeuse a passé la nuit révélé

Une nouvelle précision vient de tomber. La jeune fille a passé la soi-disant nuit de sa disparition chez sa grand-mère. Cette dernière habite à Sablé-sur-Sarthe, à quelques pas du kebab où la jeune fille avait été retrouvée. Elle possédait les clés du domicile. D’après le voisinage, la propriétaire était absente ce soir-là.

Pourquoi a-t-elle menti ? De nombreuses hypothèses sont avancées mais aucune n’est confirmée. La thèse d’un amour caché est notamment avancée mais aussi celle de différends familiaux. Cela peut aussi être simplement une façon de se faire remarquer, définie par un besoin insatiable d’exister. Toutefois, pour Hélène Romano, psychologue interrogée par LCI le 12 novembre dernier, l’adolescente a « très probablement terriblement souffert et cache autre chose » .

La jeune fille pourrait ne pas en être à son premier mensonge. En 2019, elle avait appelé la police pour dénoncer un cambriolage ayant eu lieu chez elle, alors qu’elle était seule. Elle avait même raconté avoir été bousculée par deux individus. Elle avait également dressé un portrait-robot d’un des deux malfaiteurs. Celui-ci ressemblait comme deux gouttes d’eau à un de ses camarades. Il avait été relâché faute de preuves. La jeune fille était-elle déjà en train de s’inventer des ennuis ?

 

joggeuse

>>> A lire aussi : Joggeuse qui a inventé son enlèvement : cette vidéo qui l’a poussée à passer aux aveux !

0