Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : « cet été peut devenir un cauchemar »

Publié par Justine le 01 Mai 2021 à 12:03

Alors que les Français attendent le déconfinement avec grande impatience, l’épidémiologiste Karine Lacombe, trouve cette décision très précipitée. Selon elle, « L’été peut devenir un cauchemar » si les mesures strictes sont levées dès maintenant. Explications.

Le déconfinement est-il trop précipité ?

>>> À lire aussi : Pourquoi le déconfinement ne devrait pas avoir lieu !

Le déconfinement n’est pas approuvé par Karine Lacombe

Il y a quelques jours, Emmanuel Macron a partagé son plan de déconfinement en 4 étapes qui débute ce 3 mai. Une libération progressive qui soulage les commerçants et les restaurateurs grandement touchés par la crise. Toutefois, ce déconfinement est considéré comme précipité par les professionnels de la santé, à l’image de l’épidémiologiste, Karine Lacombe.

L’épidémiologiste est catégorique dans Libération : il faut augmenter drastiquement le nombre de personnes vaccinées. Selon elle : « Il faut élargir, et vite ! Enlever les freins pour proposer une dose à toutes les personnes qui ne demandent que ça. Sinon, l’été peut devenir un cauchemar ». Cette mise en garde va-t-elle être prise au sérieux ?

>>> À lire aussi : Covid-19 : Pourquoi les personnes vaccinées peuvent encore être infectées ?

Un déconfinement précipité

Même si le Président assure la mise en place de « freins d’urgence » dans « les territoires où le virus circulerait trop », le déconfinement pose de nombreuses questions. La professionnelle de santé « espère vraiment que le gouvernement tiendra ses engagements, et qu’il sera intransigeant sur la non-réouverture en cas d’une nouvelle hausse épidémique, même légère, car on ne peut pas prendre le risque de rajouter une charge à des hôpitaux encore totalement dans le dur ».

En effet, la France compte actuellement 30 000 cas de contaminations journaliers contre les 5 000 cas requis pour passer au déconfinement. Emmanuel Macron a-t-il voulu suivre nos voisins européens au lieu des chiffres de l’épidémie ? Souhaite-t-il donner aux Français ce qu’ils veulent afin d’être réélu à l’élection présidentielle ?

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron au plus mal : sa déclaration choc sur la fin de l’épidémie inquiète beaucoup

Source : Gala
0