Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un couple décède après une désinfection pour éliminer les punaises de lit

Publié par Elodie GD le 08 Nov 2023 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

John Cooper, 69 ans, et sa femme Susan Cooper, 63 ans, ont trouvé la mort en août 2018 après avoir séjourné dans un hôtel de Hurghada, en Égypte. La veille de leur décès, la chambre à côté de la leur a fait l’objet d’une désinfection pour éliminer les punaises de lit.

À lire aussi : Vinted : la plateforme en danger à cause des punaises de lit ?

Une odeur inquiétante

Cinq ans plus tard, l’affaire reste toujours aussi douloureuse à évoquer pour leur fille Kelly. S’ils étaient à la retraite depuis quelques années, les Cooper maintenaient une bonne forme physique et n’avaient aucun problème de santé.

Adeptes de voyages, le couple avait décidé de se rendre en Égypte avec leur fille, ses enfants et des amis de la famille.

Le 20 août au soir, Molly, 12 ans, décide de passer la nuit avec ses grands-parents. Seulement, une fois dans la chambre, elle remarque une odeur bizarre. Et, après quelques heures passées en leur compagnie, elle décide de réinvestir la chambre de sa mère, car elle se sent de plus en plus mal. Après l’avoir raccompagnée, John et Susan retournent se coucher.

Ils décèdent après une désinfection contre les punaises de lit

À lire aussi : Une députée se présente à l’Assemblée nationale avec une fiole pleine de punaises de lit

Décès brutaux et témoin oculaire

Le lendemain, le couple est mal en point. Leur fille Kelly se rappelle un John très faible qui ne cesse de répéter : « Je ne me sens pas très bien » . L’homme est si mal en point qu’il s’effondre au bout du lit. Et sa femme n’est pas en meilleure forme.

Allongée sur le lit, Susan ne cesse de gémir. Elle a du vomi dans les cheveux et après observation, sa fille remarque qu’il y en a dans toute la chambre.

Très vite, son père rencontre des difficultés respiratoires. Pris en charge par des médecins, il décède dans la chambre d’hôtel quelques instants plus tard. Transportée à l’hôpital, Susan décède dans l’après-midi.

Selon le témoignage d’un autre client de l’hôtel, la veille du drame, sa belle-mère s’est vue attribuer la chambre à côté de celle des Cooper. Seulement, une fois à l’intérieur, ils ont constaté avec horreur la présence de punaises de lit sur les draps et les tapis. Ils ont alors alerté le personnel qui a immédiatement transféré la cliente dans une autre chambre.

Aux alentours de midi, il se trouve dans le couloir quand il aperçoit deux hommes, vêtus de l’uniforme de l’hôtel, pénétrer dans l’ancienne chambre de sa belle-mère. Il remarque notamment le bidon de deux ou trois litres qu’ils ont en leur possession. Toujours selon le témoin, ils ressortent 10 minutes plus tard et scellent la porte de la chambre. « Je dirai que le travail n’était pas très professionnel » , a-t-il conclu.

À lire aussi : Il dépense 4 500 sur un vol en classe affaires, et il ressort de l’avion couvert de morsures de punaises de lit

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.