Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un kinésithérapeute pédophile a été surpris en plein viol sur une fillette de deux ans

Publié par Camille Lepeintre le 06 Mai 2022 à 7:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après le viol tragique de deux petites filles en Ukraine, un tragique événement est survenu ce mardi à Torrent dans la province de Valence. Un kinésithérapeute a violé sa patiente, une petite fille de deux ans, alors que les parents étaient juste dans la pièce d’à côté.

Viol d’une petite fille de deux ans lors d’une consultation

Les faits se sont déroulés à 18h ce mardi dans une petite ville de Valence. Un kinésithérapeute âgé d’une trentaine d’années a profité d’une consultation avec une enfant de deux ans, qui souffre de paralysie cérébrale, pour la violer. Ce sont les parents de la victime, alertés par ses cris, qui ont ainsi pu venir l’aider. Les deux parents ont d’ailleurs dû casser la porte de la chambre de consultation pour venir en aide à l’enfant, d’après le média espagnol La Vanguardia.

Inquiets d’entendre les cris de la victime, la maman a tout d’abord essayé d’entrer sans succès, la porte étant verrouillée. C’est par le trou de la serrure, qu’elle a entraperçu l’acte abominable. Le spécialiste avait son pantalon baissé et sa fille se trouvait sans vêtements sur le dos. En forçant la porte, ils ont été à même de mettre fin au supplice de la jeune enfant. Ce n’est pas la première fois qu’un homme est pris en plein flagrant délit. Dernièrement un homme de 51 ans avait filmé son acte sexuel sur une mineure de moins de 15 ans.

Une procédure judiciaire est ouverte

Si l’arrestation du kinésithérapeute, arrêté comme auteur présumé d’une agression sexuelle, a été effectuée par des agents de la police locale de Torrent, c’est l’équipe UFAM de la police nationale qui a finalement pris en charge l’enquête. Selon les dires de la mère de la victime, c’était la première fois qu’ils laissaient leur fille seule dans une chambre de consultation avec le médecin. Cette dernière a rapidement été envoyée dans un hôpital de Valence.

Selon des sources de la Cour supérieure de justice de la Communauté valencienne, la procédure judiciaire, tout d’abord déclarée secrète, est désormais sous la responsabilité du tribunal de garde de Valencia. En attendant la suite de cette affaire, on vous livre en exclusivité le témoignage d’une jeune victime de viol.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER