Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : Un couple, parents de 7 enfants, tué à l’arme blanche

Publié par Gabrielle Nourry le 28 Avr 2022 à 7:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 26 avril, un homme et une femme ont été retrouvés morts dans un appartement d’Épinal, dans les Vosges. Le couple décédé avait sept enfants. Selon les premiers éléments de l’enquête, les parents auraient été tués à l’arme blanche. Les circonstances de ce drame sont pour le moment inconnues.

police

Un couple tué à l’arme blanche à Épinal

Seulement un jour après la mort d’un jeune homme en pleine rue, un nouveau drame s’est produit en France. Ce mardi 26 avril, les policiers d’Épinal reçoivent un appel au sujet d’une bagarre. Ils se rendent alors à l’appartement situé dans le quartier de la Justice et doivent enfoncer la porte.

Accompagnés des sapeurs-pompiers et d’une équipe médicale du Smur, les policiers découvrent deux corps inanimés. Une femme de 44 ans et son mari de 45 ans, ont été tués par arme blanche. Le couple était originaire du Kosovo et avait sept enfants âgés de 5 à 21 ans.

Lors du drame, les trois enfants de 5, 9 et 14 ans étaient à l’école. Mais les quatre autres, deux filles de 21 et 19 ans, ainsi que deux garçons étaient sur place. Pour l’heure, on ne sait pas s’ils on assisté au drame ni même s’ils sont impliqués. Les enfants ont été évacués par la fenêtre, par les pompiers.

Les circonstances du drame sont encore floues

Selon Vosges matin, une source indique que la fille aînée avait amené ses frères et soeurs à l’école. À son retour, elle aurait entendu des cris derrière la porte close et se serait rendue chez une voisine pour appeler les secours. Des témoins auraient vu un des adolescents avec un couteau à la main, à l’arrivée des forces de l’ordre.

« L’enquête est en cours, aucune hypothèse n’est privilégiée pour l’instant quant au déroulement des faits » , a indiqué Frédéric Nahon, le procureur de la République d’Épinal. Certains évoquent un féminicide suivi d’un suicide mais toutes les pistes sont étudiées. Les enfants du couple tué ont été transportés en état de choc à l’hôpital.

« Les investigations, confiées au commissariat d’Epinal, se poursuivent notamment avec les autopsies (réalisées à l’institut médico-légal de Nancy) et les auditions des enfants et témoins » , a précisé le procureur. Des informations complémentaires devraient être fournies lors du point presse prévu jeudi 28 avril.

0