Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Après avoir passé 44 ans en prison il devait sortir dans quelques jours mais un drame s’est produit !

Publié par Manon CAPELLE le 24 Avr 2020 à 9:02

Dans une prison du Michigan, un détenu devait bénéficier d’une liberté conditionnelle dans plusieurs semaines après avoir passé près de quarante-quatre ans en prison. Il est décédé la semaine dernière du coronavirus.

détenu prison coronavirus

>>> À lire aussi : Mort de Kobe Bryant : nouveau rebondissement dans l’affaire de ce terrible accident d’hélicoptère

Un détenu de prison est décédé des suites du coronavirus

En 1976, William Garrison est incarcéré alors qu’il n’a que 16 ans. L’homme a été reconnu coupable de meurtre au premier degré après avoir tué un homme durant un vol à main armé.

C’est en janvier 2020 que le détenu apprend que sa peine est réduite de moitié. Il se voit alors offrir la possibilité d’être libéré immédiatement. William Garrison refuse cette proposition pour une bonne raison. Le porte-parole des autorités pénitentiaires du Michigan, Chris Gautz explique cette décision : « Il ne voulait pas être en libération conditionnelle, il voulait attendre et sortir complètement sans surveillance en septembre. »

En effet, en connaissance de son profil et face aux risques de l’épidémie de coronavirus, l’administration du pénitencier a fait de nouveau cette proposition. Ce que William Garrison a accepté. 

>>> À lire aussi : Le Coronavirus profiterait à… la mafia !

Il devait être libéré quelques jours avant sa mort

Pour accélérer la procédure, l’administration avait fait la demande aux procureurs de renoncer à la période d’attente de 28 jours avant sa libération obligatoire. Malheureusement, William Garrison est décédé cinq jours après, le 13 avril. Le parquet n’aura même pas répondu.

Selon le porte-parole Chris Gautz, le détenu s’était plaint d’être malade seulement quelques jours avant sa mort. Un test a révélé qu’il avait le virus après sa mort. Déjà plus de 520 détenus ont été testés positifs et 17 seraient décédés du virus dans le Michigan.

La soeur du détenu, Yolanda Peterson, a indiqué qu’elle pensait que le personnel aurait pu faire davantage pour aider son frère.

>>> À lire aussi : Deux petites filles retrouvées seules en forêt pour une raison improbable !

Source : CNEWS

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.