Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

La petite Maddie : le procureur prend à nouveau la parole, les parents de la fillette s’agacent

Publié par Manon CAPELLE le 15 Juin 2020 à 20:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans cette affaire datant de 2007, le procureur allemand Hans Wolter avait fait une déclaration puis est finalement revenu dessus. Ce comportement a agacé les parents de la petite Maddie, disparue au Portugal en 2007. Cela relance l’affaire qui stagne depuis plusieurs années.

La suite après cette publicité
Maddie disparition procureur

>>> À lire aussi : La dispute dégénère, il lui montre son sexe : ça va lui coûter très cher

Le procureur fait une nouvelle déclaration dans l’affaire de la petite Maddie

La suite après cette vidéo

En mai 2007, la petite Maddie disparaissait mystérieusement au Portugal alors qu’elle était en vacances avec sa famille. Elle était à peine âgée de 4 ans au moment de sa disparition. 

La suite après cette publicité

Il y a quelques jours, l’enquête a été relancée grâce à un nouveau rebondissement avec Christian Bruckner, le principal suspect. Le procureur allemand, Hans Wolters, avait alors expliqué qu’il n’y avait aucune preuve médico-légale qui prouvait que la petite Maddie était morte. 

Pourtant, il avait précisé plusieurs jours auparavant que le suspect Christian Bruckner l’avait rapidement tuée après son enlèvement. Il a finalement expliqué : « Ce n’était que des opinions personnelles et des spéculations. » Ces déclarations n’ont pas convaincu les parents de la jeune fille, qui se sont agacés.

>>> À lire aussi : Un homme prend un selfie devant un policier en train de se faire tabasser au sol

La suite après cette publicité

Les parents de la petite fille s’agacent et répliquent

Les parents de la petite fille assurent que le procureur ne devrait pas parler s’il n’est pas certain de ce qu’il avance. Comme le rapporte le Mirror, ils ont déclaré : « Ils ont dit dès le départ qu’ils traitaient cette affaire comme une enquête pour meurtre. Ils n’auraient pas dû dire cela à moins d’être absolument sûrs. »

De ce fait, le porte-parole de la famille McCann, Clarence Mitchell, a indiqué : « Les McCann ne veulent savoir que la vérité. Sans cette connaissance, ils ne trouveront jamais la paix et ils comptent toujours sur la police pour établir les faits autour de cette nouvelle piste. »

La suite après cette publicité

Pour le procureur, l’espoir de retrouver la fille, qui devrait être âgée de 17 ans aujourd’hui, est toujours possible. Il tente de se justifier en déclarant : « Nous ne voulons pas tuer l’espoir et parce qu’il n’y a aucune preuve médico-légale, cela peut être possible. Je suis surpris que le fait que nous disions ou que je dis que Madeleine est morte est si important pour le peuple britannique. En Allemagne, il est plus normal d’enquêter sur un meurtre dans un tel cas, donc ce n’est pas si important. »

>>> À lire aussi : Les conditions affreuses des élevages de saumons en Norvège : « Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi horrible » (Vidéo)

Source : Closer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.