Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Éric Zemmour accusé d’agression sexuelle par une femme politique

Publié par Sacha JOUANNE le 27 Avr 2021 à 15:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le polémiste fait l’objet d’une accusation d’agression sexuelle par Gaëlle Lenfant, une élue d’Aix-en-Provence. Cette femme a décidé de sortir du silence via une publication sur Facebook. Pour le moment, Éric Zemmour n’a pas réagi.

éric-zemmour-accusation-agression-sexuelle

>>> À lire aussi : Agression sexuelle : Olivier Duhamel passe aux aveux

Éric Zemmour accusé d’agression sexuelle

Tout a commencé dès qu’une affiche portant le slogan « 2022, je signe pour Zemmour » a été déployée sur un échafaudage dans la ville d’Aix-en-Provence. Après avoir vu cette banderole, l’élue de la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS) de la ville, Gaëlle Lenfant, a décidé de sortir du silence en accusant Éric Zemmour d’agression sexuelle via une publication postée sur Facebook. À l’époque, le journaliste travaillait pour le journal Le Figaro.

L’élue affirme que cette agression sexuelle remonterait à 2006, au lendemain d’un dîner politique. Sur le célèbre réseau social, Gaëlle Lenfant a détaillé ce moment très douloureux pour elle. « (Éric Zemmour) M’attrape par le cou. Me dit ‘cette robe te va très bien tu sais ?’ Et m’embrasse. De force » , a-t-elle écrit sur Facebook, avant d’ajouter. « Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j’avais bien pu faire. Qu’avais-je donc pu faire ? »

Aucune réaction du journaliste pour le moment

Tout au long de sa publication, Gaëlle Lenfant explique avec de nombreux détails cet événement qui l’a blessé et qu’elle n’a jamais oublié depuis. « C’était il y a des années, mais le dégoût ne s’en va pas. Et maintenant je dois subir sa campagne éhontée dans ma ville ? Dites, rassurez-moi, l’affiche de ce #porc ne va pas rester là ? Pas comme mon dégoût, rassurez-moi… » , a également écrit l’élue de la ville d’Aix-en-Provence sur Éric Zemmour, dans son post Facebook.

Quelques heures après son déploiement, la banderole a finalement été retirée. Pour l’instant, Gaëlle Lenfant ne veut pas prendre la parole pour parler de ces faits dans les médias. Quant à Éric Zemmour, il n’a pour le moment pas souhaité s’exprimer sur cette accusation, ni son avocat.

message-agression-sexuelle-éric-zemmour

>>> À lire aussi : Hallucinant : Alors qu’il violentait sa femme, il est condamné à seulement 90 jours de prison

Source : France Bleu
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0