Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Estelle Mouzin, son corps bientôt retrouvé ? « C’est le témoignage qui va tout changer »

Publié par Mia le 03 Août 2022 à 16:40

Avec l’affaire Sophie Le Tan, l’étudiante retrouvée démembrée, celle d’Estelle Mouzin fait partie des affaires judiciaires qui ont le plus marqué les Français. Pour cause, âgée de seulement 9 ans, celle-ci serait décédée de la main d’un tueur en série bien connu, Michel Fourniret. Celui-ci étant décédé, il n’a jamais révélé où se trouvait le corps de la fillette qu’il aurait assassiné en 2003.

De ce fait, le dernier espoir de la famille de la petite Estelle Mouzin, c’est le témoignage de l’ex-femme du tueur, Monique Olivier. Actuellement incarcérée, elle refuse d’en dire plus. Cependant, un nouvel élément d’enquête vient d’être dévoilé. Le témoignage de la codétenue de Monique Olivier pourrait chambouler l’enquête.

Monique Olivier affaire estelle mouzin temoignage codetenue

Monique Olivier : le dernier espoir pour retrouver la fillette ?

Estelle Mouzin était âgée de seulement 9 ans lors de sa disparition. La fillette n’a plus donné signe de vie depuis le 9 janvier 2003. Après autant d’années, les chances de la retrouver en vie sont de plus en plus minces. Toutefois, la famille d’Estelle Mouzin ne perd pas espoir et compte, au moins, retrouver son corps. Mais, pour cela, il faut plus amples indications sur l’emplacement du cadavre.

Malheureusement, une des seules personnes à possiblement détenir cette information est décédée. Le meurtrier présumé d’Estelle Mouzin, soit le tueur en série Michel Fourniret, a emporté ce secret dans sa tombe. Néanmoins, il reste encore une chance de retrouver le corps de la petite fille : l’ex-épouse de Michel Fourniret, la dénommée Monique Olivier.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Incarcérée au centre pénitentiaire pour femmes de Rennes, cette dernière a toujours refusé de parler de cette affaire. Celle-ci clame toujours son innocence. Monique Olivier n’est pas un personnage des plus bavards et demeure d’ailleurs solitaire, même en prison. Mais, c’était sans compter sur sa codétenue. D’après l’avocate d’Eric Mouzin, l’ex-femme de Michel Fourniret se serait longuement confié à sa copine de cellule.

Affaire Estelle Mouzin : le témoignage de la codétenue révélé

Étant donné que les meurtriers (et violeurs) d’enfants sont mal vus en prison, sa codétenue aurait choisi de révéler leurs conversations à la justice. C’est donc ce qu’elle aurait fait dernièrement, après avoir purgé sa peine. L’ex-compagne de prison de Monique Olivier a appelé directement le cabinet d’avocats en charge de l’affaire. Au bout du fil, elle a révélé toutes les informations que lui aurait données l’ex-femme de Michel Fourniret, et ce, pendant une heure de conversation téléphonique.

« Elle m’explique son parcours, elle ne me cache pas qui elle est » , explique ainsi Me Herrmann dans « L’Ombre », le podcast produit par Spotify et Europe 1 Studio. « Elle me dit qu’elle a échangé avec Monique Olivier, et qu’elle lui aurait avoué concernant Estelle Mouzin » , a alors déclaré l’avocate.

Cette dernière était dubitative au sujet de ces potentiels aveux. Cependant, après sa conversation avec la codétenue, elle serait maintenant persuadée de la véracité de ce témoignage au sujet de l’affaire Estelle Mouzin. « Elle me dit : ‘je suis une reprise de justice, je sais comment on réfléchit quand on cible une victime. Je connais cette chasse. Ce que m’a raconté Monique Olivier, c’était ça’ » , a ainsi conclu l’avocate.

Une confrontation envisagée par les avocats de la famille Mouzin

Dans le cadre de l’affaire Estelle Mouzin, « c’est le témoignage qui va tout changer » . C’est en tout cas ce que pense l’avocate d’Eric Mouzin. Selon elle, il est maintenant nécessaire de faire sortir Monique Olivier de prison et de l’interroger à nouveau.

Pour l’avocate, il faudrait aussi la confronter à son ancienne codétenue. Étant donné que l’ex-femme de Michel Fourniret nie toute implication dans le meurtre d’Estelle Mouzin, cette confrontation pourrait faire avancer (enfin) l’enquête. Comme pour l’affaire Jubillar, tout le monde espère qu’Estelle Mouzin sera un jour retrouvée.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.