Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le corps de Delphine Jubillar bientôt retrouvé ? Cette révélation choc semble confirmer la piste du cimetière

Publié par Romane TARDY le 26 Juil 2022 à 14:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques jours, une nouvelle piste pour retrouver le corps de Delphine Jubillar, infirmière disparue en décembre 2020, semble se dessiner. En effet, un cimetière à proximité de son domicile intrigue les enquêteurs, qui y verraient le lieu parfait où Cédric Jubillar, le suspect numéro 1, aurait pu se débarrasser du corps de son épouse. Une nouvelle révélation vient de tomber en ce sens.

Le cimetière, lieu idéal pour cacher le corps de Delphine Jubillar ?

Après la ferme, les puits, maintenant le cimetière. Depuis quelques jours, les enquêteurs s’intéressent au cimetière de Cagnac-Les-Mines, situé non loin du domicile du couple Jubillar. En dernier recours, ils envisageraient même d’ouvrir des tombes, ce dont ils ont parfaitement le droit, au risque de trouver « deux corps dans un cercueil » .

Pour rappel, s’il est toujours présumé innocent, Cédric Jubillar est le suspect numéro 1 dans la disparition de sa femme et le cimetière de Saint-Dalmaze serait loin de lui être inconnu. Plusieurs proches de la victime affirment avoir vu ou croisé l’artisan plaquiste plusieurs fois dans ce lieu.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une nouvelle révélation vient confirmer ces dires. En effet, d’après le Nouveau Détective, les données GPS du téléphone de Cédric Jubillar témoigneraient de visite régulière au cimetière et notamment après la disparition de sa femme. « Les coordonnées GPS liées au compte Gmail de Cédric prouvent qu’il était bien un habitué des lieux » , explique le magazine. Se rendait-il alors sur le lieu qui cache son crime ?

De plus, cette localisation est assez cohérente avec pas mal d’éléments. Le portable de Delphine Jubillar aurait été borné dans cette zone pour la dernière fois. Par ailleurs, le cimetière s’avère un choix stratégique pour Cédric, s’il est bien le tueur, puisqu’il était situé à proximité de son domicile. Il s’agit en plus d’un endroit discret, à 400 mètres de la première habitation et entouré de champs.

Des tombes bientôt ouvertes

Les fouilles approfondies du cimetière seraient « imminentes » . Des tombes pourraient être ouvertes et notamment celles qui ont des « traces de manipulations récentes » . Pour le moment, le cimetière n’a été que survolé avec des caméras thermiques ou parcouru par des chiens spécialisés.

Selon La Dépêche, un radiesthésiste, policier à la retraite, aurait même affirmé « que le corps de l’infirmière disparue se trouve sous une tombe clairement identifiée » car elle ne serait pas scellée. Elle serait « la seule du cimetière où poussent des fleurs tout autour » .

Le corps de Delphine Jubillar est-il alors sur le point d’être sorti de terre ?