Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il frappe sa compagne en pleine rue : un passant tente de s’interposer et finit par le tuer

Publié par Romane TARDY le 06 Mai 2022 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Meurtre à Alftorville ! Un homme violent s’est mis à frapper sa compagne en pleine rue. Un passant aperçoit la scène et décide d’intervenir. Il ne va pas appeler la police mais va s’interposer directement et va finir par poignarder l’homme qui battait sa femme. Ce dernier est mort sous le coup de ses blessures.

Il frappe sa femme en pleine rue : un passant s’interpose

Fait divers peu commun ! Si on regrette parfois que les gens n’interviennent pas quand ils sont témoins d’une scène d’agression, ce passant lui n’a pas hésité mais l’histoire a mal fini. Alors qu’il est dans la rue à Alfortville vers 21h30, un passant aperçoit un jeune homme, âgé de 25 ans, qui se dispute violemment avec sa compagne à la sortie d’une supérette. Il finit par en venir aux mains en attrapant la jeune femme par le cou. Très violent, il l’a fait chuter au sol d’un coup de pied et la tabasse.

Scandalisé par la scène, le passant, un jeune homme de 20 ans, s’interpose. Il demande à l’homme qui est en train de frapper sa compagne d’arrêter de suite : « Vas-y laisse tomber » , aurait-il dit selon une source qui a témoigné au Parisien. Les deux hommes se retrouvent alors à l’écart mais le passant ne fait pas le poids.

Enervé et très massif, le plus âgé a très vite pris le dessus et l’a roué de coups. Paniqué, le second sort un couteau pour se protéger et poignarde son agresseur. Ce dernier va succomber à ses blessures au niveau du thorax.

De la légitime défense ?

L’auteur du coup de couteau a été interpellé en possession de son arme peu de temps après l’incident. Alors que l’homme arrêté n’avait jamais fait parler de lui, la victime était connue des services de police. Il aurait notamment été accusé de tentative d’homicide par arme à feu à son domicile deux ans auparavant.

Certains détails sur cette altercation restent très flous. Le jeune homme a été placé en garde à vue. La jeune femme ne serait pas blessée gravement. La question de la légitime défense se pose évidemment.

Si s’interposer peut être une bonne action, cela peut parfois finir très mal comme dans cette histoire. Elle n’est pas sans rappeler celle de Marin. Le jeune homme avait été violemment agressé le 11 novembre 2016 pour avoir défendu un couple qui s’embrassait.

Aujourd’hui prêt à tourner la page, il garde pourtant des séquelles après avoir été tabassé, frappé et même laissé pour mort. Il avait même été plongé dans le coma.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER