Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Violée dans un train, la réaction des passagers est invraisemblable

Publié par Fanny le 21 Oct 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une scène violente et terrifiante a secoué les États-Unis, elle s’est produit ce mercredi soir. Une femme a été violée dans un train et personne n’a réagi à la situation. Voici les détails de cette affaire glaçante.

Viol dans un train aux USA

>>> A lire aussi : Un fantôme projette violemment une petite fille au sol… une scène spectaculaire (video)

Une femme se fait violer dans un train

Ce mercredi soir, vers 23 h, une femme a subi un viol en plein dans un wagon de train. Le crime a été commis dans un véhicule de la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority (Septa). L’agresseur s’est assis à côté de la victime et a commencé à la harceler. Cette dernière a refusé vivement ses avances, un choix qui n’a pas plus du tout au violeur. L’homme a subitement arraché les vêtements de la femme en détresse avant de la violer devant les passagers du train.

Selon un article du média The Independent, plusieurs passagers étaient présents et ne sont pas intervenus pour aider la jeune femme. Le commissaire de police en charge de l’enquête s’est d’ailleurs confié sur le sujet : « Je n’ai pas de mots pour ça. Je ne peux pas imaginer voir [ça] de ses propres yeux, voir ce que cette femme subissait et ne pas intervenir pour l’aider » .

L’agression sexuelle a duré huit minutes interminables. C’est en tout cas ce que révèlent les caméras de surveillance. D’après ces images, les passagers du train étaient peu, mais assez pour agir collectivement contre l’agresseur. Finalement, c’est un employé du train qui a appelé le 911 au moment où il est entré dans le wagon.

Les passagers n’ont pas bougé d’un pouce

Actuellement, l’enquête est toujours en cours et l’état de la victime est stable. Les agents de la société de transports ont d’ailleurs interpelé le suspect avant de le remettre aux forces de l’ordre. L’homme de 35 ans est en ce moment même placé en détention. Maintenant que l’agresseur est entre les mains de la police, celle-ci souhaite trouver les passagers du train. Il s’agirait de les interroger comme témoins. Une action logique, mais sujette à débat puisque pour certains internautes les passagers sont coupables de non-assistance (ça serait en tout cas le cas en France).

Selon la police, ces passagers passifs pourraient être eux aussi inculpés, sans véritable information de plus à ce sujet. Le commissaire chargé d’enquête s’est refusé à en dire plus d’après le New York Times. En effet, un petit souci persiste pour l’inculpation des passagers  passifs : L’État de Pennsylvanie ne possède pas de loi sur la non-assistance à personne en danger.

>>> A lire aussi : « Les racailles ont inventé le « lynchage récréatif » » : La vidéo d’une agression d’une rare violence indigne les politiques