Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Nu dans les couloirs de son immeuble, il s’exhibait devant les portes de l’ascenseur à Toulouse

Publié par Maxime le 24 Oct 2019 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La fin d’une enquête longue de trois mois. Un homme a été arrêté mardi à Toulouse, pour des faits d’exhibitionnisme qui remontent au mois de juillet dernier. Placé en garde à vue, cet individu âgé de 48 ans a fini par reconnaître les faits qui lui étaient reprochés.

Publicité

Alors qu’elle devait se rendre chez une patiente habitant au dernier étage d’un immeuble dans le quartier Bagatelle à Toulouse, une jeune infirmière à domicile de 21 ans s’est retrouvée confrontée à une situation très gênante. Les portes de l’ascenseur se sont ouvertes quelques étages avant sa destination, laissant alors entrevoir un homme entièrement nu passer le balai sur le palier, relate le quotidien régional la Dépêche.

>>>À lire aussi : Scandale : deux policiers condamnés pour avoir eu des relations sexuelles avec une jeune fille de 18 ans en garde-à-vue

Publicité

Il s’exhibait, caleçon à la main dans les couloirs de son immeuble

Interloquée, l’infirmière détourne rapidement le regard, en activant immédiatement la fermeture des portes, sans faire la moindre remarque à cet exhibitionniste. Elle décide ensuite de signaler ce comportement inhabituel à la police.

En épluchant les images des caméras de vidéo-surveillance de l’immeuble, les enquêteurs découvrent le suspect, en tenue d’Adam, tourner en rond dans les couloirs devant l’ascenseur, son caleçon à la main.

Publicité

>>>À lire aussi : Patrick Bruel accusé d’exhibition sexuelle et d’harcèlement sexuel par une esthéticienne

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Déjà condamné deux fois pour exhibition

Arrêté par la police mardi, puis placé en garde à vue, le suspect a reconnu les faits. Il affirme avoir prémédité son geste en appelant l’ascenseur, mais est incapable d’avancer les raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte. Déjà condamné à deux reprises pour « exhibition » , il faisait l’objet d’un suivi socio-judiciaire, observé avec attention selon son avocate, citée par le quotidien régional.

Publicité

Après un examen psychiatrique qui l’a décrété « accessible à une sanction pénale » , l’homme de 48 ans est rentré chez lui, tout habillé cette fois-ci. Il devra comparaître dans les prochaines semaines devant le tribunal correctionnel pour répondre de ses actes.

>>>À lire aussi : Un homme se « fracture » le pénis en deux pendant un rapport sexuel : « mon pénis a atteint la taille d’une bouteille de vin »