Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Féminicide : une femme de 44 ans décède sous les coups de son mari

Publié par Gabrielle Nourry le 05 Avr 2022 à 9:02

Nouveau féminicide, dans la nuit de jeudi 31 mars au vendredi 1er avril, à Saint-Étienne, un homme a tué sa femme de 44 ans en la frappant à la tête. Le conjoint a été interpellé le soir du drame et a reconnu avoir porté des coups.

féminicide

Le mari reconnait avoir porté des coups sur sa femme

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une habitante de Saint-Étienne dans la Loire, est décédée des suites de ses blessures. Victime de violences conjugales, la femme de 44 ans n’a pas survécu aux coups portés à la tête par son mari.

Ce sont les voisins qui ont prévenu les secours. Arrivés sur place, les pompiers découvrent la quadragénaire inconsciente. Elle est alors hospitalisée vers 3 heures du matin vendredi 1er avril, avant de décéder. La femme de 44 ans présente des « hématomes sous-duraux massifs liés aux coups reçus » au niveau de la tête selon David Charmatz, le procureur de la République.

Le mari, un homme de 47 ans, a été rapidement interpellé par la police. Il était fortement alcoolisé et a reconnu avoir porté des coups à mains nues. En revanche, il n’aurait pas souhaité tuer sa compagne.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par #NousToutes (@noustoutesorg)

Il s’agit du 32e féminicide en 2022

Le conjoint a été présenté samedi 2 avril à un juge d’instruction qui a ouvert une information judiciaire pour « homicide volontaire aggravé » . Le suspect étant le mari de la victime, il s’agit d’une circonstance aggravante.

L’homme a été placé en détention à la maison d’arrêt de Saint-Étienne, à la Talaudière. Le casier judiciaire du quadragénaire porte la trace de plusieurs condamnations, pour la plupart en lien avec l’abus d’alcool.

Le couple n’avait jamais fait parler de lui localement et les forces de l’ordre ne sont jamais intervenus pour violences. Depuis le début de l’année 2022, 31 femmes auraient été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Cette femme de 44 ans pourrait être le 32e féminicide de l’année.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.