Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cette femme jette son fils de 11 ans du balcon du quatrième étage, puis frappe et crache sur les policiers

Publié par Manon CAPELLE le 14 Mar 2020 à 20:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au Minnesota, aux États-Unis, une femme a jeté son fils de 11 ans du haut de leur balcon, au quatrième étage. Aussi, après s’être fait arrêter, la femme a frappé et craché au visage des officiers de police. 

femme enfant jeté balcon

>>> À lire aussi : Une femme non-voyante pousse un gros coup de gueule contre Uber ! (Vidéo)

Elle jette son fils du balcon de leur appartement

Une mère du Minnesota a tiré son fils de 11 ans hors de son lit. Ensuite, elle l’a jeté du bacon de leur appartement, au quatrième étage.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Itayvia Lloyd est âgée de 33 ans. Elle a reconnu les faits d’agression sur son enfant. Toutefois, elle n’a pas encore expliqué son geste, a déclaré Steve Linders, porte-parole de la police de Saint-Paul, aux États-Unis.

Un témoin a appelé la police après avoir vu l’enfant tombé du balcon. L’homme pensait que le garçon tentait de se suicider. Aussi, le garçon a été retrouvé étendu dans une cour avec des blessures importantes. Le jeune garçon n’a pas pu dire aux policiers et aux ambulanciers ce qui s’était passé.

>>> À lire aussi : Cet homme a appelé la police au sujet de sa petite amie pour une raison improbable

Elle crache et frappe les policiers qui sont en train de l’arrêter

En effet, le garçon a subi une fracture du fémur, une fracture de la mâchoire et des blessures à la tête. Toutefois, sa vie n’est pas en danger, selon Steve Linders. Aussi, le garçon serait « blessé émotionnellement aussi. » Le frère et la soeur, âgés de 6 ans, ont été retrouvé sains et saufs dans l’appartement.

Lors de l’arrestation de Itayvia Lloyd, la femme a tenté de frapper un officier qui lui passait les menottes. Après qu’elle ait été placée dans sa cellule de détention d’une prison du comté, le document indique qu’elle s’est approchée d’un officier et lui a craché au visage. 

Ainsi, cette mère de famille a été accusé de deux chefs d’accusations de voies de fait sur un agent de la paix. Cependant, elle n’a pas été inculpée pour l’agression de son enfant. Sa caution a été fixée à 9000 euros. 

>>> À lire aussi : Après son accouchement, cette femme se retrouve le visage paralysé (Vidéo)