Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Dans un bois, un sexagénaire voit du sang au sol, des cheveux et un doigt…

Publié par Gabrielle Nourry le 26 Juin 2021 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 19 juin vers 7h, une femme a été retrouvée gravement blessée dans une forêt de Sérifontaine dans l’Oise. Son conjoint a été mis en examen pour tentative de meurtre aggravé. L’homme avait déjà été condamné pour des faits de violences conjugales. Il aurait cette fois attaqué sa compagne à la machette dans un bois.

La suite après cette publicité
Gendarmerie machette

>>> A lire aussi : « Omar m’a tuer » : Le jardinier accusé d’avoir tué son employeuse innocenté ? Des traces ADN relancent l’affaire

Le bras de la victime amputé par la machette

La suite après cette vidéo

Samedi matin, des riverains entendent des hurlements en provenance du bois qui longe la commune. L’un deux se dirige vers la forêt et découvre une véritable scène de crime : du sang au sol, des cheveux et un doigt. Le sexagénaire aperçoit alors un homme avec quelque chose en main, il fait demi-tour. Le témoin prévient immédiatement les gendarmes qui découvrent la victime, âgée de 32 ans.

La suite après cette publicité

La jeune femme a rapidement été prise en charge et transportée au CHU de Rouen. La victime souffre de blessures graves, un doigt sectionné, un bras amputé et « le visage très amoché » rapporte une source au Parisien. Son état est désormais stable mais les médecins ont conclu à une infirmité permanente.

A l’hôpital, la jeune femme a dénoncé son compagnon comme l’auteur des violences, et a indiqué qu’il l’avait attaquée à la machette.

 

La suite après cette publicité

Un suspect déjà condamné pour des faits de violences

Le suspect âgé de 27 ans, a été interpelé dimanche à la gare de Persan-Beaumont, dans le Val-d’Oise. Des examens toxicologiques ont révélé une consommation importante d’alcool, de cocaïne et de cannabis. L’homme a été mis en garde à vue puis écroué ce mardi 22 juin pour « tentative de meurtre aggravé » par la qualité de conjointe de la victime. L’enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie d’Amiens.

Le mis en cause est déjà connu des services de police, son casier judiciaire contient 17 mentions, dont une dizaine pour violences. Il avait été condamné récemment, le 11 janvier 2021 à 18 mois de prison dont 9 mois avec sursis pour des faits de violences conjugales sur la même victime.

La suite après cette publicité

L’homme avait interdiction d’entrer en contact avec cette dernière ou d’être à proximité de son domicile. Le suspect devait purger cette condamnation sous bracelet électronique, à son domicile à partir de ce jeudi 24 juin.

>>> A lire aussi : Affaire Troadec : La terrible histoire d’une famille décimée par un homme paranoïaque

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.