Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Son mari la quitte : elle organise une macabre vengeance !

Publié par Manon CAPELLE le 27 Mai 2020 à 12:33

Cette histoire aurait pu tourner au véritable drame familial. Une femme de 51 a commandité le meurtre de son ex-mari de 55 ans. Ainsi, elle avait engagé un tueur, un jeune homme de 24 ans. Les deux ont été arrêtés avant l’exécution de ce contrat.

tueur engagé femme commandite meurtre ex mari

>>> À lire aussi : Chiffre glaçant : un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France

Un scénario morbide où une femme commandite le meurtre de son ex-mari

Le 22 avril dernier, un homme de 55 ans a déposé une plainte au parquet de Besançon. Il explique avoir reçu un coup de téléphone pour le moins troublant. Un jeune homme lui a indiqué au téléphone qu’il a été recruté par son ancienne épouse pour l’assassiner. 

L’apprenti tueur, qui n’est en réalité qu’un escroc, lui confirme qu’il devait le tuer. Par la même occasion, il lui fournit les preuves dudit contrat qui est sur sa tête, en contrepartie d’une somme d’argent.

Une enquête est ouverte et les écoutes téléphoniques vont permettre de vérifier ce scénario hallucinant. « Dans une lettre manuscrite retrouvée au domicile du jeune commandité pour tuer la victime, l’ex épouse précise la date souhaitée de réalisation du contrat« , souligne le Procureur.

>>> À lire aussi : Une fête illégale de plus de 200 personnes sur une plage d’Arcachon fait scandale ! (vidéo)

Les deux suspects ont été arrêtés

Le contrat devait donc être exécuté entre le 5 et le 12 juin. Selon les versions, le montant de ce contrat varie entre 2 500 et 10 000 euros. 

Le jeune homme recruté pour passer à l’acte est connu des services de police pour des faits d’escroquerie. Le parquet indique que l’homme n’avait pas l’intention de passer à l’acte : « Il n’a pas acheté d’arme, pas fait de repérage, ni monté de mode opératoire. »

Le couple vivait auparavant à Périgueux avec leurs trois enfants. Ils étaient en instance de divorce, entassant les plaintes d’un côté comme de l’autre.

Ainsi, le 12 mai, l’ancienne épouse et l’escroc ont été interpellés. Depuis, la femme est placée en détention provisoire à la Maison d’arrêt de Périgueux et elle est mise en examen pour mandat criminel. Elle risque jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende. Aussi, l’homme de 24 ans est placé sous le statut de témoin assisté.

>>> À lire aussi : Affaire Fiona : le père de la petite fille fait des confidences glaçantes sur le caractère de Cécile Bourgeon

Source : France 3

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.