Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Victime d’attouchements, cette petite fille a eu la meilleure réaction qui soit !

Publié par Elodie GD le 20 Août 2020 à 13:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Victime d’attouchements sexuels, une fillette de 9 ans a contacté elle-même la police avec son téléphone portable. Ce signalement a conduit à l’arrestation d’un homme de 72 ans qui a été placé en garde à vue le 16 août dernier.

La suite après cette publicité
Victime d'attouchements sexuels, elle contacte elle-même la police

A lire aussi: « I was 6, c’était mon père, I was 8, c’était le fils de ma belle-mère. I was 12, c’était le mari de ma sœur » : Quand les victimes de viols et d’attouchements sexuels prennent la parole sur Twitter

Une fillette sensibilisée sur la question des attouchements

La suite après cette vidéo

Alors qu’elle séjournait dans un camping du Finistère avec ses parents, une fillette de 9 ans a été victime d’attouchements sexuels. Déjà sensibilisée sur la question par ses parents, elle a immédiatement composé le 17 avec son téléphone pour alerter la police.

La suite après cette publicité

Identifié très peu de temps après, le suspect, un homme âgé de 72 ans originaire de l’Orne, a été placé en garde à vue le dimanche 16 août. Selon Béatrice Nectoux, la vice-procureur de Quimper, l’homme a été « présenté à un juge d’instruction, il a été placé sous contrôle judiciaire ».

Le suspect nie les faits

« La victime âgé de 9 ans, a appelé directement le 17 sur son téléphone portable » a souligné la magistrate. Selon le témoignage de la fillette, le septuagénaire lui aurait caressé la cuisse et le sexe par-dessus la culotte. Une fois confronté à la police, l’homme a nié les faits.

La suite après cette publicité

Sur le camping, plusieurs témoignages corroborent les déclarations de la victimes. En effet, certains campeurs affirment que l’homme avait un comportement troublant. Il posait notamment des regards appuyés sur les fillettes. Une information judiciaire a été ouverte.

A lire aussi: Durant 30 ans, les services sociaux ont confié des enfants à des pédophiles en Allemagne