Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Effroyable : Un homme se rend au commissariat et avoue l’impensable !

Publié par Manon CAPELLE le 12 Juin 2020 à 8:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un véritable drame s’est déroulé à Suresnes, ce mardi 9 juin. Un homme d’une trentaine d’années s’est rendu au commissariat de la ville. Il a avoué avoir tué son épouse dans leur appartement familial. À l’arrivée des secours, la victime n’a pas pu être réanimée.

La suite après cette publicité
homme commissariat tuer épouse

>>> À lire aussi : Mort de Kobe Bryant: sa femme Vanessa réclame une somme astronomique à la société d’hélicoptère!

Un homme se rend au commissariat pour avouer avoir tué son épouse

La suite après cette vidéo

Ce mardi 9 juin, les policiers du commissariat de Suresnes ne s’attendaient pas à une telle affaire. Vers 20 heures, un homme se présente au commissariat. Âgé d’une trentaine d’années, il explique qu’il vient de tuer son épouse dans leur appartement. Le domicile, situé rue de la République, se trouve également à Suresnes.

La suite après cette publicité

Rapidement, les policiers se rendent sur place après avoir averti le SAMU. Les deux équipes se retrouvent alors à l’appartement de l’homme. Une femme gisait au sol. Elle présentait une blessure grave par une arme à feu, au niveau du thorax.

Les médecins ont tenté de la réanimer, en vain. La victime a finalement été déclarée morte vers 20h40.

>>> À lire aussi : EuroMillions : il remporte la plus grosse somme jamais gagnée via un tirage sur internet !

La suite après cette publicité

La carabine a été trouvée près du corps de la femme

Le suspect, d’une trentaine d’année, est présumé de meurtre. Ainsi, il a été placé en garde à vue. Aussi, une carabine a été saisi près du corps de la jeune femme. Pour le moment, les circonstances du drame restent encore à détermine. Par ailleurs, l’homme a été auditionné par les forces de l’ordre ce mercredi 10 juin.

La victime était une jeune mère. Elle avait un bébé âgé de 14 mois qui n’était pas présent dans l’appartement, au moment des faits.

La suite après cette publicité

Ainsi, une enquête a été ouverte. Cette dernière est gérée par le Service départementale de police judiciaires des Hauts-de-Seine.

>>> À lire aussi : « Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche » : les propos très polémiques de Marion Maréchal peu après la mort de George Floyd

Source : Actu 17

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.