Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Effroyable : un homme étrangle sa femme en plein confinement pour une raison atroce

Publié par Manon CAPELLE le 19 Avr 2020 à 20:07

Ce samedi 18 avril, un homme a inculpé à Liège pour avoir étranglé sa femme. Il ne jugeait pas normal qu’elle soit triste d’avoir perdu des proches à cause du coronavirus.

Homme étranglé sa femme

>>> À lire aussi : Un juge ordonne aux avocats de s’habiller décemment lorsqu’ils plaident par vidéoconférence en période de confinement

Un homme a étranglé sa femme car elle était triste

Le confinement a entraîné une hausse des cas de violences conjugales. Parfois, un foyer est un endroit de sécurité pour certains. Toutefois, il peut être synonyme d’enfer pour d’autres. De nombreuses personnes sont actuellement confinées dans la même habitation avec leur partenaire violent.

C’est le cas de cette Liégeoise de 50 ans. Elle a été étranglée par son époux, ce vendredi 17 avril. Samedi 18 avril, un habitant de Liège a été déféré au parquet de la ville belge pour le meurtre de son épouse.

>>> À lire aussi : Confinement : un hypermarché Leclerc sanctionné pour non-respect des règles

Le suspect nie les faits

De ce fait, le magistrat de garde a mis le dossier à l’instruction avec « une demande de mise sous mandat d’arrêt », pour le moment. Le Liégeois de 53 ans a indiqué qu’il en « avait marre » de voir sa femme triste. Elle évoquait alors le décès lié au coronavirus de trois de ses proches.

« Le suspect jugeait anormal d’être triste pour ce motif », souligne Sud Info. C’est la mère de la victime, qui était inquiète pour sa fille, qui a appelé la police. Les officiers de police ont découvert des traces de strangulation sur le cou de la victime, sur place.

Depuis, le suspect nie les faits. Il affirme avoir repoussé sa femme dans le cadre d’une petite dispute. Cependant, le prévenu a déjà fait l’objet d’une condamnation de 2 ans de prison avec sursis pour avoir porté des coups à sa femme. 

>>> À lire aussi : Libérée d’un sac mortuaire, le médecin l’avait prise pour morte

Source : Closer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.