Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Inceste : Cet homme a eu 4 enfants avec sa propre sœur

Publié par Mia le 07 Mai 2022 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’inceste est un délit puni par la loi dans de nombreux pays. Et notamment en France, comme en Allemagne. Si avoir une relation amoureuse avec un membre de la famille n’est pas vraiment réprimandé, coucher avec et avoir des enfants constituent une vraie violation des lois en vigueur. Pourquoi ? Eh bien, à cause de la dangerosité de la consanguinité tout simplement. Et pourtant, ces règles semblent passer au-dessus de certaines personnes.

Cet Allemand de 44 ans et pour sa sœur ont pris cette voie. Pour cause, les deux frangins sont tombés amoureux l’un de l’autre et ont même eu 4 enfants ensemble.

homme allemand inceste soeur enfants legaliser

Un frère et une sœur officialisent leur amour après la mort de leur mère

Heureusement, il ne s’agit pas ici d’un cas de viol incestueux. Mais, il s’agit tout de même d’une relation interdite par la loi : un amour charnel entre un frère et une sœur.

Une famille dissoute mais reconstituée

Patrick Stuebing, 44 ans, ne connaissait pas sa sœur avant de tomber amoureux d’elle. Enfant d’une famille pauvre, avec 7 frères et sœurs, Patrick a été le témoin de nombreuses violences de la part de son père biologique. Ce dernier l’avait notamment attaqué au couteau. Ce qui lui aura valu d’être placé dans une autre famille.

Il a donc été adopté, comme certains autres de ses frères et sœurs, alors placés dans des foyers différents. Par la suite, il a été quand même tenu à retrouver ses parents biologiques. C’est dans ce contexte qu’il a rencontré Susan, sa petite sœur et, maintenant, amante. Il avait environ 20 ans lorsqu’il retrouve sa famille natale.

Du côté de Susan, nous ne savons pas vraiment comment elle a grandi. Mais apparemment, elle serait une des seules à être restée avec sa mère. Nous savons seulement qu’elle est née le jour même du divorce de leurs parents biologiques. La mère de Susan et de Patrick, au chômage et grande fumeuse, ne s’occupait pas bien de Susan pour autant. Finalement, A l’âge de 22 ans, Patrick a retrouvé sa mère, mais aussi par la même occasion Susan, avec qui il a (re)fait connaissance. En retrouvant sa famille biologique, Patrick décide d’emménager avec eux et il partagera ainsi la chambre de sa petite sœur, Susan. Oui, ça va finir comme dans Game of Thrones.

Le début d’une histoire d’amour et d’inceste

Par la suite, la mère des deux jeunes adultes meurt subitement d’une crise cardiaque. Après ce drame, Patrick et Susan ont noué des liens très forts. Tellement forts que la confiance fraternelle est ainsi devenu de l’amour passionnel, un inceste.

« La confiance est devenue un autre type d’amour lorsque notre mère est décédée six mois plus tard. Je suis devenu chef de famille et je devais protéger ma sœur. Elle est très sensible, mais nous nous sommes entraidés pendant cette période très difficile et finalement cette relation est devenue physique » , avait ainsi déclaré Patrick sur cette période.

Le couple ne parlait pas vraiment d’inceste à cette époque. Ils ont commencé à coucher ensemble très peu de temps après le décès de leur mère. « Nous n’avons pas pensé à utiliser un préservatif. Nous ne savions pas qu’il était illégal de coucher ensemble. Notre mère n’aurait pas approuvé, mais les seuls qui devraient nous juger maintenant, c’est nous » , a déclaré Patrick.

Légaliser l’inceste en Allemagne : la justice n’est pas trop du même avis

Finalement, Patrick et Susan ont eu leur premier enfant ensemble en 2001. Susan était encore mineure à cette époque. Elle n’avait que 16 ans. Un petit garçon né d’un inceste nommé Erik. D’après les sources, le petit garçon aurait aujourd’hui de très gros problèmes de santé. Devenu un jeune adulte, il ne saurait pas bien marcher et saurait à peine parler. Même constat pour leur second enfant, une petite fille nommée Sarah. Apparemment, leurs deux autres enfants, deux autres filles, seraient, quant à elles, sans handicap. « Deux de nos enfants sont handicapés. Mais cela n’a rien à voir avec le fait que nous sommes frères et sœurs » , a assuré Patrick.

Selon ce dernier, l’inceste doit être reconnu par l’État allemand et devrait être légalisé. Pour le couple, il n’y aurait aucun lien entre la consanguinité et les handicaps de leurs enfants. Néanmoins, malgré une forte volonté de mener ce combat pour faire admettre son couple, Patrick et Susan ont été jugés devant la justice en 2002. Un an de prison a été requis pour Patrick. Quant à Susan, cette dernière était jugée en tant que mineure, à seulement 17 ans. Elle n’a donc pas eu de peine de prison. En 2005, Patrick a de nouveau été condamné à deux ans de prison pour récidive d’inceste. Les tribunaux allemands n’ont pas condamné Susan, cette année-là non plus. Pour cause, elle aurait un trouble de la personnalité et ne la rendrait que « partiellement responsable » de ses actes.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0