Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Incroyable : elle fait le choix d’abandonner sa fille par amour

Publié par Celine Spectra le 09 Mai 2023 à 0:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En tant que mère, il n’y a rien plus difficile que de devoir envisager d’abandonner son enfant. Pourtant, c’est bel et bien ce qu’Ali a fait. Elle a confié sa fille unique, qui aura bientôt quatre ans, à l’assistance publique. Une décision avec laquelle elle vit désormais tous les jours, ressentant à la fois culpabilité et soulagement.

Publicité

>> À lire aussi : « La vie s’est arrêtée » : Diane et Xavier ont failli perdre leurs enfants, ils racontent leur combat face aux services sociaux (vidéo)

Elle a fait un choix qui est généralement gardé secret

Ali Leonardi a confié sur le plateau de Sept à Huit ce 7 mai avoir abandonné sa fille de quatre ans à l’assistance publique. Une décision qu’elle assure vivre avec culpabilité et soulagement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Dès la naissance de sa fille, la jeune femme révèle qu’elle a senti qu’elle serait incapable de l’aimer comme une mère le devrait. Profondément, elle avait plutôt la sensation d’avoir accouché pour quelqu’un d’autre, d’être une mère porteuse. Cependant, on lui avait promis qu’elle ressentirait le véritable amour le jour de la naissance. Mais comme elle a pu se rendre compte, ce ne fût malheureusement pas le cas…

>> À lire aussi : Durant 30 ans, les services sociaux ont confié des enfants à des pédophiles en Allemagne

Incroyable : elle fait le choix d'abandonner sa fille par amour

TF1 Vidéo

Épuisée par des heures de pleurs et de cris, elle abandonne sa fille

Publicité

La seule personne à ses côtés était sa mère, qui était si attentionnée ce jour-là. Mais comme le raconte la jeune femme, elle n’avait pas toujours été comme ça. En effet, elle confesse avoir été une enfant maltraitée, tout comme son jeune frère et sa sœur. Et elle ne voulait en aucun cas ressembler à sa mère.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Tombée enceinte alors qu’elle était en ménopause artificielle, sa mère l’a finalement convaincue de garder le bébé, assurant que leur relation allait ainsi s’arranger. Mais cela ne s’est à nouveau pas produit. Épuisée par des heures de pleurs et de cris, elle n’avait finalement qu’une crainte. Celle de faire mal à son enfant, tout comme sa mère l’avait fait quelques années auparavant. Elle a donc décidé de contacter les services sociaux qui sont venus prendre sa fille pour la placer provisoirement dans une famille d’accueil. Avant qu’elle ne décide de renoncer définitivement à ses droits… Car elle est désormais sûre d’une chose : sa fille est mieux sans elle, et elle est mieux sans sa fille. Un constat déchirant.

>> À lire aussi : Cédric Jubillar perd la garde de ses enfants : l’étrange découverte des services sociaux à son domicile

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.