Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar perd la garde de ses enfants : l’étrange découverte des services sociaux à son domicile

Publié par FJ le 06 Août 2021 à 14:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cédric Jubillar est actuellement placé en détention provisoire dans le cadre de la disparition de sa femme, Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Leurs enfants ont donc été placés chez leur tante en attendant, une décision qui arrange visiblement les services sociaux qui avaient fait d’étonnantes découvertes. 

cedric jubillar perte endant

>>> À lire aussi : L’avocat de Cédric Jubillar fait des révélations sur la vie intime du couple

Disparition de Delphine Jubillar : l’énigme bientôt résolue ?

Depuis le 16 décembre 2020, plus personne n’a de nouvelles de Delphine Jubillar. La jeune femme, infirmière dans le Tarn de 33 ans n’a plus donné signe de vie après sa disparition soudaine au beau milieu de la nuit. Rapidement, tous les regards se sont tournés vers son mari Cédric Jubillar.

En effet, le couple était en passe de se séparer et Delphine Jubillar avait déjà refait sa vie avec un autre homme. Une découverte qui aurait pu pousser le père de famille au pire.

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : cette question des enquêteurs à laquelle il refuse de répondre…

L’étrange découverte des services sociaux

Mais les enquêteurs ont découvert plusieurs éléments troublants. En arrivant au domicile du couple après que Cédric Jubillar ait signalé la disparition de sa femme, ils ont découvert qu’il avait lavé sa couette à 4h du matin.

Autant d’éléments troublants qui ont forcé le procureur de la République à le placer en détention provisoire. Depuis ce jour, les deux enfants sont placés chez leur tante. Une décision qui soulage les services sociaux qui avaient fait d’étranges découvertes peu de temps après la disparition de Delphine Jubillar.

Lors de l’audience du 25 juin dernier, les assistances sociales avaient fait état de plusieurs dysfonctionnements : « Le balcon n’a pas de garde-corps. Le jardin est jonché de morceaux de ferraille tranchants. Une des chambres d’enfant n’est pas terminée, et ne contient aucun jouet » évoquant ensuite « des carences éducatives ». 

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : Terribles révélations sur sa mère

0