Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux infirmières agressées par deux personnes mécontentes du temps d’attente aux urgences

Publié par Mia le 17 Août 2022 à 16:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette fois, pas d’affaire d’agression sexuelle dans un hôpital, mais une agression sur des soignants. Ce lundi 15 aout 2022, deux infirmières ont été agressées par deux personnes qui attendaient aux urgences. D’après la police, les agresseurs étaient mécontents du temps d’attente et s’en sont donc pris aux soignantes en charge de l’accueil.

infirmieres agressees urgences montpellier (2)

Deux infirmières agressées par des personnes qui attendaient aux urgences

Avec le manque de personnel et les patients qui se font de plus en plus récurrents aux urgences (avec le Covid-19, par exemple), le personnel médical a du mal à suivre la cadence. De ce fait, le temps d’attente dans ce service hospitalier est particulièrement long. Il en va de même pour le temps d’intervention du SAMU, par exemple. Le cas s’est déjà vu plusieurs fois par le passé. Une femme est d’ailleurs morte en attendant l’arrivée des secours, une histoire qui avait beaucoup choqué la toile.

Ce lundi 15 août 2022, deux personnes mécontentes de ce temps d’attente aux urgences ont justement fait comprendre leur colère. Cependant, ces personnes qui attendaient aux urgences s’en sont pris directement au personnel soignant. Tout s’est déroulé à l’hôpital de Lapeyronie, à Montpellier (Hérault). Deux infirmières ont été agressées par des membres de la même famille mécontents du délai de prise en charge.

Les agresseurs sont une mère de famille et son neveu de 23 ans. Ils accompagnaient une jeune fille de 17 ans, victime d’une violente réaction allergique. Excédés par le temps d’attente, la mère de l’adolescente et son neveu se sont alors dirigés vers les deux infirmières et les ont agressées verbalement.

La mère de famille et son neveu vont être jugés dès ce mercredi

D’après les soignantes, les deux personnes ont, ensuite, frappé une des infirmières et ont poussé au sol la deuxième. Face à cette situation, la mère de la jeune fille et le neveu ont été interpellés par la police et ont été placés en garde à vue. Les deux auteurs vont être jugés en comparution immédiate, dès ce mercredi 17 aout 2022.

Ils sont accusés de « violences volontaires en réunion sur des personnels médicaux » . De leur côté, les deux infirmières agressées ont eu six jours d’incapacité temporaire de travail (ITT). L’une d’elles présente une entorse cervicale et l’autre soignante souffre d’une entorse à la cheville.

0