Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Assassinat de Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser a été condamné à la perpétuité

Publié par Lou Tabarin le 05 Juil 2022 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Clap de fin de la sordide affaire Sophie Le Tan. Ce mardi 5 juillet, Jean-Marc Reiser a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de l’étudiante en septembre 2019. Justice est désormais faite.

Sophie Le Tan

 

Le meurtrier de Sophie Le Tan avait avoué le crime

Une annonce sur Leboncoin, une visite d’appartement et un assassinat. Voilà comment résumer le terrible sort qu’a subi Sophie Le Tan, le 7 septembre 2018. Ce jour-là, cette étudiante strasbourgeoise de 20 ans quitte son travail pour se rendre dans l’appartement qu’elle compte visiter à Schiltigheim. Alors qu’elle devait rejoindre sa famille pour fêter son anniversaire, la jeune femme n’a jamais redonné signe de vie.

Dix jours après sa disparition inquiétante, l’auteur de l’annonce est arrêté. Il s’agit d’un certain Jean-Marc Reiser, présumé innocent jusqu’à ses aveux le 19 janvier 2021. Le meurtrier a reconnu l’avoir rouée de coups puis démembrée. Le squelette de la jeune femme a été retrouvé dans une forêt de Rosheim… un an après sa disparition.

Il écope de la peine maximale

Suite à ces révélations, l’affaire Sophie Le Tan prend un tournant inattendu. Lors du procès, les juges ont souhaité savoir s’il s’agissait d’un acte prémédité. L’homme de 61 ans affirme le contraire : « je suis coupable de la mort de leur fille même si je ne l’ai pas voulue. Cela me hantera le restant de mes jours ».

Alors que les avocats de Jean-Marc Reiser soutenaient la thèse de la « rencontre fortuite », l’avocat général Laurent Guy penche pour un « piège [dans lequel Sophie Le Tan] est tombée ». Depuis la médiatisation de cette affaire, la mauvaise réputation du meurtrier ne fait plus aucun doute. Décrit comme « mythomane », « misogyne » et « agressif » par ses collègues, il a déjà été condamné pour viol dans son passé.

Le verdict final du procès est finalement rendu ce mardi 5 juillet. Jean-Marc Reiser écope de la peine maximale possible en France. Il est condamné à la réclusion à perpétuité avec 22 ans de sûreté. La famille de Sophie Le Tan se dit « soulagée » et « satisfaite » suite à cette décision de justice. Puisse Sophie Le Tan reposer désormais en paix…

Source : Le Parisien
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0