Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Jonathann Daval : Cette nouvelle révélation choc qui vient de tomber

Publié par Mia le 10 Juin 2022 à 15:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En marge de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès, ce vendredi 10 juin 2022, Jonathann Daval a reçu une nouvelle condamnation pour le meurtre d’Alexia, son épouse, en 2017. Ce dernier doit actuellement reverser 160 000 € de dommages et intérêts à la famille de la victime.

jonathan daval alexia condamnation

Nouvelle condamnation pour Jonathann Daval pour le meurtre d’Alexia

Il s’agit d’une décision initiée par la cour d’appel de Besançon, ce vendredi 10 juin 2022. Condamné pour le meurtre de son épouse, Alexia, en 2017, Jonathann Daval vient d’avoir une nouvelle condamnation, financière cette fois. Alors qu’il purge 25 ans de prison, en de réclusion, pour meurtre, il devra également s’acquitter de 160 000 € de dommages et intérêts. Une somme due à la famille de la victime. Par contre, pour ce qui sont des frais de succession demandés par les parents de la jeune femme, ceux-ci ont été refusés par la cour. Cette demande a été jugée « irrecevable » .

La justice n’a également pas tenu compte du « préjudice médiatique » évoqué par la famille de la victime. Un préjudice rendant « plus douloureux et difficile leur travail de deuil« , selon les proches d’Alexia. Néanmoins, Jonathann Daval devra également verser 130 000 euros à Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents d’Alexia. Une somme très loin des 350 000 € demandés par la famille. La sœur de la victime empochera, quant à elle, 8000 € et le fils du couple, 3000 €. Le reste ira aux autres proches de la victime.

Rappel de l’affaire Daval, un acte similaire à celui de Cédric Jubillar ?

Pour rappel, Jonathan Daval, avant sa condamnation, avait été jugé coupable du meurtre de son épouse, Alexia. Ce dernier l’avait étranglé dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à leur domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône). Le lendemain du meurtre, Jonathan Daval a transporté le corps de sa femme dans les bois et y avait mis le feu. C’est lui qui a donné l’alerte auprès des autorités en disant que sa femme n’était jamais revenu de son jogging. Dans les médias, il était connu comme un veuf en deuil mais il jouait très bien la comédie. Il a finalement avoué son meurtre volontaire peu de temps après. Un meurtre d’épouse, comme il n’est plus rare d’en voir.

Une histoire qui rappelle aisément celle de l’affaire Jubillar. Pour cause, là aussi un homme est accusé d’avoir assassiné sa femme. Une épouse qui ne serait pas revenue de sa balade nocturne. Cédric Jubillar est, quant à lui, également soupçonné de meurtre. Il est soupçonné d’avoir transporté le corps de sa femme en zone rurale et d’y avoir mis le feu. Contrairement à Jonathan Daval, il reste présumé innocent notamment car le corps n’a pas été retrouvé.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0