Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Jugé pour pédophilie, le cardinal Pell a été libéré après un an de prison

Publié par Tom le 07 Avr 2020 à 21:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Incarcéré dans la prison de Melbourne, en Australie, depuis plus d’un an, le cardinal George Pell a été acquitté, avant d’être libéré. Lui qui a toujours clamé son innocence, était accusé de viols et agressions sexuelles sur mineurs. Après avoir fait appel, il a alors gagné, pour faute de preuves évidentes.

A lire aussi : « Le viol, c’est comme un meurtre éveillé » , la chanteuse Duffy livre le récit glaçant de son enfer passé

Après un an de prison, le cardinal Pell est à nouveau libre

« Une grave injustice » a été réparée. Voilà ce que clamait le cardinal George Pell dans un communiqué peu après sa victoire. Âgé de 78 ans, il était notamment le numéro 3 du Vatican, et reste un proche du Pape François. George Pell fut acquitté de cinq chefs d’accusation. Il était notamment accusé de viols et agressions sexuelles sur deux enfants de chœurs de 13 ans, dans les années 1990. Faute de preuves évidentes, et au bénéfice du doute, il a pu être libéré.

En Mars 2019, le cardinal était condamné à 6 ans de prison. Lui qui était archevêque et officiait à la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne. au moment des faits présumés. Il avait été condamné par un jury, notamment suite au témoignage d’une des deux victimes, âgée d’une trentaine d’années aujourd’hui.

Acquitté à l’unanimité

La Haute Cour d’Australie, instance la plus importante du pays a estimé qu’il subsistait  » une probabilité importante qu’une personne innocente ait été condamnée parce que les preuves n’ont pas établi sa culpabilité selon le niveau de preuve requis « .

Ce mardi, les 7 magistrats ont admis à l’unanimité que la juridiction inférieure avait  » omis de se pencher sur la question de savoir s’il restait une possibilité raisonnable que l’infraction n’ait pas été commise, de sorte qu’il aurait dû y avoir un doute raisonnable quant à la culpabilité du demandeur »

« Ce n’est pas un procès contre l’Eglise » estime le cardinal

Le cardinal George Pell s’est exprimé dans un communiqué peu de temps avant sa sortie de prison.  » Je ne veux pas que mon acquittement ajoute à la douleur et à l’amertume que beaucoup ressentent » , explique-t-il. « Cependant, mon procès n’était pas un référendum sur l’Église catholique ni un référendum sur la façon dont les autorités de l’Eglise en Australie ont traité le crime de pédophilie dans l’Église. La question était de savoir si j’avais commis ces crimes horribles, et ce n’est pas le cas. »

A lire aussi : Une infirmière pousse un coup de gueule contre Emmanuel Macron (vidéo)

Source : 20 Minutes 

0