Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il fauche mortellement une fillette de 8 ans : le verdict du tribunal provoque l’indignation !

Publié par Claire JONNIER le 30 Nov 2020 à 9:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les faits remontent au 21 novembre 2015. Ce jour-là, aux alentours de 16 heures à Saint-Pol-sur-Mer, une fillette de 8 ans est fauchée par une Clio à pleine vitesse. À l’intérieur, une bande de jeunes visiblement sous l’emprise de l’alcool et du cannabis, prend la fuite.

Publicité

Et ce n’est qu’aujourd’hui que le conducteur passe devant la justice avec un verdict qui semble incompréhensible.

>> À lire aussi : Jonathann Daval pourrait rester moins longtemps que prévu en prison !

Justice : procès de la petite Floriane, fauchée mortellement

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Le 21 novembre 2015, Floriane emprunte le rond-point du 8 mai 1945 à Saint-Pol-sur-Mer. Ce jour-là, elle traverse tranquillement le passage piéton avec sa maman lorsqu’une Clio surgit à pleine vitesse. À l’intérieur, 5 personnes dont un majeur et 4 mineurs qui prennent la fuite.

D’ailleurs, le conducteur n’a que 16 ans et bien évidemment, pas de permis. Par ailleurs, un premier examen de la police permet de conclure que les jeunes étaient sous l’emprise de l’alcool et du cannabis.

Au moment du drame, le conducteur qui est encore un adolescent est placé en détention provisoire avant d’être jugé pour homicide involontaire et délit de fuite. Quant aux autres, ils sont laissés libres mais seront rattrapés par la justice pour d’autres affaires.

Publicité
justice-il-fauche-mortellement-une-fillette-de-8-ans-et-ressort-libre-du-tribunal - Copie

>> À lire aussi : Un nombre TRÈS inquiétant de terroristes bientôt libérés…

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Un verdict incompréhensible

Visiblement habitués des tribunaux, les adolescents aujourd’hui adultes n’ont absolument plus peur de la justice. D’ailleurs, leur conduite indigne volontiers les policiers puisque durant le procès, ils n’hésitent pas à rire aux éclats et à parler entre eux. Le jour du procès pour le conducteur, devenu majeur, il est seul à se présenter devant le juge d’instruction.

Publicité

Dans cette affaire, le juge avait demandé une peine de 3 ans de prison pour avoir fauché une petite fille de 8 ans alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool et du cannabis.

Finalement, il écope effectivement une peine de 3 ans de prison mais ressort libre du tribunal… Quant aux autres prévenus, ils écopent d’un an de prison ferme.