Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar sous un lavoir ? Cette nouvelle piste que suivent les enquêteurs

Publié par Romane TARDY le 08 Oct 2021 à 11:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Delphine Jubillar est portée disparue depuis décembre dernier. Son corps reste introuvable alors que son mari a été placé en examen. Les enquêteurs ont relancé les recherches en fouillant notamment puits et veines souterraines. Cependant, un autre lieu les intrigue, il s’agit d’un ancien lavoir à charbon situé à quelques kilomètres du domicile du couple.

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : Cette méthode terrible de Cédric Jubillar pour se faire de l’argent sur le dos de sa femme

Delphine Jubillar sous un lavoir ?

Où est passé Delphine Jubillar ou du moins où se trouve son corps ? Cette infirmière du Tarn disparue depuis le 15 décembre reste introuvable. Son mari, Cédric Jubillar, a été mis en examen pour « homicide sur conjoint » . S’il est toujours présumé innocent, il va bientôt être auditionné. Les enquêteurs s’activent donc pour trouver de nouvelles pistes d’ici cette échéance.

En effet, des spécialistes de spéléologie se sont rendu sur place pour fouiller les veines souterraines de Cagnac-les-Mines et de ses environs. Selon La Dépêche du Midi, un autre lieu bien particulier attire l’attention. Il s’agit d’un ancien lavoir à charbon. Les lavoirs à charbon servaient à séparer les cailloux du charbon. En les plongeant dans un liquide d’une densité moyenne, on observait que le charbon flottait et les pierres coulaient, permettant ainsi de faire le tri facilement.

A lire aussi : Affaire Jubillar : dépenses en lingerie et chambre d’hôtel… les dépenses de Delphine sont-elles la clé du mystère ?

Un endroit difficile d’accès

Ce lavoir se situe à Blaye-les-Mines, soit à seulement 7 kilomètres du domicile du couple. Depuis sa fermeture dans les années 1990, c’est un endroit totalement abandonné au milieu d’une friche industrielle. Très difficile d’accès et normalement interdit, il est aujourd’hui le terrain des squatteurs et des fans d’Urbex.

On peut alors s’imaginer qu’il serait un endroit idéal pour y cacher un corps. Cette fouille vient de la volonté d’agrandir le périmètre de recherches et d’explorer des lieux excentrés. A ce jour, les nouvelles fouilles n’auraient encore rien donné. Cédric Jubillar continue également de nier les faits. Alors à quand un véritable dénouement ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0