Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar enterrée dans les souterrains près de son domicile ?

Publié par Romane TARDY le 08 Oct 2021 à 11:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela fait près de dix mois que Delphine Jubillar est introuvable. Si son mari a été mis en examen comme principal suspect, le mystère autour de l’emplacement de son corps reste total. Toutefois, de nouveaux lieux sont explorés ces derniers temps. En effet, une unité spécialisée en spéléologie s’est rendu à Cagnac-les-Mines. Ils ont mené des fouilles souterraines près du domicile du couple.

jubillar-maison

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : Cette méthode terrible de Cédric Jubillar pour se faire de l’argent sur le dos de sa femme

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Delphine Jubillar enterrée dans les souterrains ?

Delphine Jubillar reposerait-elle six pieds sous terre ? C’est la nouvelle piste que suivent les enquêteurs. En effet, dix mois après la disparition de l’infirmière et quelques mois après la mise en examen de son mari, l’enquête prend un nouveau tournant. Une unité spécialisée en spéléologie de la gendarmerie s’est rendu à Cagnac-les-Mignes en début de semaine.

Selon La Dépêche du Midi, des fouilles souterraines ont été effectuées. Les recherches se concentraient dans des veines souterraines particulièrement difficiles d’accès, à proximité de la maison des Jubillar. Le terrain rend ses recherches périlleuses.

Comment expliquer ces nouvelles fouilles ? Elles pourraient soit faire suite à un nouveau témoignage ou simplement ces fouilles pouvaient être déjà prévues depuis longtemps mais demandait une certaine préparation et des conditions météorologiques adéquates.

Une audition bientôt relance l’enquête

Après les puits, fouiller ses souterrains s’avère être une tâche de longue durée. Les fouilles se poursuivent même si elles n’ont rien donné à ce jour. « Le nombre de cavités, d’excavations, le nombre de parties de plateau qui sont calcaires, d’autres parties qui sont un peu plus dures, font qu’il y a des tas de zones qui sont encore inexplorées. On peut largement faire disparaitre quelqu’un et ne pas le retrouver tout de suite » , avait expliqué à BFMTV , François Daoust, ancien directeur de l’IRGN du pôle judiciaire de la gendarmerie.

Pourtant, une avancée dans l’enquête devient cruciale. En effet, Cédric Jubillar va être auditionné mi-octobre par deux juges d’instruction toulousains. Le moindre indice trouvé avant l’audience est donc fondamental. On sait par ailleurs que Cédric Jubillar est toujours présumé innocent et qu’il continuera sûrement à nier les faits lors de ce passage.

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : dépenses en lingerie et chambre d’hôtel… les dépenses de Delphine sont-elles la clé du mystère ?

0