Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le CHU de Nantes dépense 185 000 euros pour un logo, mais restreint son espace pour les patients, les syndicalistes s’indignent !

Publié par Andri R le 07 Juil 2024 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La récente décision de la direction du CHU de Nantes suscite de nombreuses discussions. Il faut savoir que cet hôpital vient d’acheter un logo à 185 000 euros. Et ce, au détriment du personnel qui peine à suivre le rythme. D’un côté, nous avons alors les syndicalistes qui n’en reviennent pas. Et de l’autre, les responsables de l’hôpital expliquent l’utilité de cette mesure. Focus !

La suite après cette publicité

Bras de fer entre la direction du CHU de Nantes et les syndicalistes

Le personnel du CHU de Nantes découvre un nouveau décor dans le centre hospitalier. Un logo que les dirigeants veulent afficher partout. Celui-ci se compose d’une croix qui ressemble à une étoile. Les responsables y ajoutent quatre couleurs claires dont l’objectif est la « convergence d’énergie positive ».

Désormais, ce logo sera donc le nouveau visage de ce centre hospitalier. Et bien que son design n’ait rien à envier aux autres, l’objectif des dirigeants est d’une toute autre nature. D’après eux : « Le sujet n’est pas de faire beau, surtout sur des sujets de santé publique. Le sujet est avant tout de faire de la marque CHU de Nantes un porte-étendard de nos actions ».

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Les syndicalistes n’ont pas la même vision des choses que les responsables de l’hôpital. C’est le cas de Christophe Quillet, délégué CFDT, qui s’exclame : « C’est scandaleux ». Au Figaro, il ajoute aussi : « L’établissement est déjà dans le rouge, et nous accusons également un cruel déficit de personnel, ce n’était vraiment pas le moment le mieux avisé ».

De son côté, le délégué FO Tony Gilbert déclare : « C’est hypermaladroit. La direction se pavoise et cherche à faire le buzz avec ce nouveau logo alors que l’hôpital est en train d’imploser ». Et d’ajouter : « Nous avons connu un pic à 350 lits fermés l’an passé. Et ce record est bien parti pour être encore dépassé ces prochains mois ».

La suite après cette publicité

nikos aliagas star academy clash shym « Je vais te dire une chose… » : Nikos Aliagas furieux contre un candidat de la […] « Je vais te dire une chose… » : Nikos Aliagas furieux contre un candidat de la Star Academy après une r […]

Parmi les services qui font face à une restriction, le délégué FO recense la pédiatrie, la neurologie, la réadaptation et bien d’autres. Pourtant, ces 185 000 euros auraient suffi à recruter pas moins de 10 aides-soignants de plus. Ainsi, tout le monde s’attend à une déclaration venant des responsables du CHU de Nantes.

La suite après cette publicité

La source du Figaro déclare que « la marque a été déployée avec l’aide des professionnels du CHU qui ont été volontaires et plus qu’enthousiastes vis-à-vis de ce projet ». Ainsi, il s’agit d’une collaboration avec environ 150 personnes travaillant dans le centre. En outre, la direction veut faire redorer son image de marque « afin d’attirer les meilleurs soignants, praticiens et chercheurs ».

Selon leurs dires : « La marque CHU de Nantes, c’est bien plus qu’un changement de logo. C’est un vrai travail collectif de positionnement stratégique à long terme qui intervient dans un contexte de transformation profonde de l’établissement et de son environnement ».

La suite après cette publicité

Leur plaidoyer se poursuit : « Face à l’enjeu d’attractivité, le CHU de Nantes se doit de dire haut et fort, et de manière claire et structurée, à l’ensemble de ses parties prenantes qui il est, ce qu’il fait de bien, en quoi il se distingue, en quoi on peut lui faire confiance et pourquoi on aurait raison de le suivre ».

acteur malade « 2 ans à vivre » : Un acteur français gravement malade « 2 ans à vivre » : Un acteur français gravement malade

Une opération pas si transparente que cela ?

La suite après cette publicité

Le délégué FO n’a pas la même vision des choses que les responsables du CHU de Nantes. Selon lui, ils devraient plutôt « de garder ceux qui finissent brisés par la souffrance au travail et par l’épuisement ». D’après lui, une politique axée sur les ressources humaines est la seule à pouvoir redresser le centre.

Mais un autre fait marquant relance les discussions sur ce nouveau logo. Cette analyse vient de Christophe Quillet. Selon lui : « Je passe régulièrement dans les différents services et personne n’avait été mis au courant. Nous avons tous découvert le nouveau logo au moment où il commençait déjà à fleurir sur les équipements ». Qui doit-on alors croire ? Affaire à suivre !

La suite après cette publicité

enfant malade « 10 fois plus contagieuse que le Covid » : Cette maladie explose en France et inquiè […] « 10 fois plus contagieuse que le Covid » : Cette maladie explose en France et inquiète les médecins

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.