Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

L’arrestation d’un collégien en plein cours indigne les parents d’élève

Publié par Elodie GD le 20 Sep 2023 à 22:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi, un collégien a été interpellé en plein cours dans un collège d’Alfortville, dans le Val-de-Marne. Outrés, les parents d’élèves sont montés au créneau et réclament des explications.

La suite après cette publicité

À lire aussi : La conductrice du bus fait un malaise : un collégien parvient à stopper le véhicule et sauve ses camarades

Harcèlement scolaire, la police s’en mêle

Scène surréaliste dans ce collège d’Alfortville. Alors que le cours bat son plein, cinq policiers pénètrent dans une salle de classe et procèdent à l’interpellation d’un élève de 14 ans. Sous le choc, l’élève les suit sans broncher.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Pour comprendre la raison de cette arrestation, il faut remonter aux semaines précédentes. En effet, durant plusieurs jours, l’élève interpellé est suspecté de s’en être pris à une lycéenne transgenre. Et ce, via les réseaux sociaux.

Inquiets pour leur enfant, les parents se sont présentés dans le bureau de la proviseure le matin même, afin de l’alerter sur la situation. À 10 h 11, le père de famille se rend ensuite dans un commissariat et porte plainte contre le harceleur.

Moins de six heures plus tard, les policiers procèdent à son arrestation avec l’accord de la proviseure.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un assistant d’éducation accusé de viol sur une collégienne… La justice rend son verdict !

Les parents indignés face à l’arrestation du collégien

La suite après cette publicité

Choqués, les parents d’élèves ne comprennent pas pourquoi les forces de l’ordre ont procédé de la sorte.

« Je trouve particulièrement choquant qu’un enfant dans l’établissement soit interpellé par la police. Peut-être qu’il faudrait trouver d’autres solutions » , déplore l’un d’autre eux. « Ce qui a choqué, c’est la force des policiers. Cinq dans une classe, c’est sincèrement choquant. Pour embarquer un gamin de 14 ans, je pense qu’ils auraient pu faire autrement » , a souligné une mère au micro de BMFTV.

Pour cause, les élèves qui ont assisté à la scène n’en reviennent toujours pas. « Ils lui demandent de se présenter à eux et l’interpellent en l’attrapant par le bras et en le menottant » , explique l’un d’entre eux. Une démonstration de force qui les a quelque peu secoués.

La suite après cette publicité

Alerté par les parents d’élèves, le rectorat s’est interrogé sur la méthode employée par les forces de l’ordre. « Nous échangeons avec les autorités concernées pour comprendre dans quelles conditions des policiers ont pu être amenés à intervenir dans un établissement scolaire pour procéder à l’arrestation d’un élève en classe » , a-t-il déclaré.

Déféré devant un magistrat du parquet, le collégien a reconnu les faits de harcèlement et exprimé des remords.

À lire aussi : « Il va en faire sa maîtresse » : Un élu français a abusé d’une collégienne de 12 ans, il est condamné bien plus tard

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.