Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une invasion de rats sème la panique dans une école (vidéo)

Publié par Justine Rousseau le 16 Sep 2021 à 13:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’école primaire Saint-Barthélemy SNCF située dans le 14ème arrondissement de Marseille, a dû évacuer environ 200 enfants à cause d’une invasion de rats dans l’établissement. Découvrez les images dans la vidéo ci-dessous.

>>> À lire aussi : Terrible : Le corps d’un bébé découvert dans un train à Marseille

Une école primaire envahie par les rats marseillais

Alors que le président Emmanuel Macron s’est récemment rendu à Marseille concernant l’insalubrité des établissements scolaires, une nouvelle affaire éclate. Une école primaire a été envahie par les rats. Près de 200 enfants ont été dans l’obligation de rentrer chez eux. En effet, les rats peuvent être la source de transmission de maladies en cas de morsure.

Depuis plusieurs semaines, la ville fait tout pour exterminer les rats qui ont pris place dans l’école. Mais après deux opérations de dératisation, rien n’y fait. Des cadavres de rongeurs et des excréments sont présents un peu partout. Voilà les dégâts que l’on peut observer dans cet établissement.

BFM Marseille raconte que les rats ont envahi le rez-de-chaussée de l’école, l’endroit où dorment les enfants. Un élève témoigne : « On a vu des rats se faire manger par des fourmis, des rats morts, il y en a un peu partout » .

180 enfants ne vont plus en classe

Si les deux opérations de dératisation n’ont pas fonctionné ça serait à cause des nouvelles réglementations selon l’adjoint au maire de la ville chargé des écoles. « Un des problèmes que nous avons, c’est que la réglementation a changé. On ne peut pas utiliser de produits trop forts par rapport à la présence des enfants » .

La décision prise est radicale, les enfants doivent rentrer chez eux. Ils ont interdiction de retourner à l’école avant que tous les rongeurs ne soient exterminés. « Ce n’est pas l’école qui est la source des rats, ce sont des immeubles à proximité avec qui il va falloir travailler » raconte l’adjoint au maire. Des grilles et des trous ont été effectués par la mairie pour faire partir les rats, mais rien n’y fait. L’adjointe prendra une décision radicale si le problème ne se résout pas rapidement.

>>> À lire aussi : Une femme se fait attaquer par une centaine de rats en se baladant dans un parc londonien

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.