Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Double meurtre : Une mère et sa fille tuées par balles par le compagnon de l’adolescente !

Publié par Mélanie le 05 Jan 2021 à 14:15

C’est dans la banlieue de Nouméa que le drame a eu lieu. Une mère et sa fille ont perdu la vie.

police

À lire aussi : Une célèbre actrice d’une saga culte annoncée morte : elle est en réalité hospitalisée dans un état grave !

Une mère et sa fille tuées par le compagnon de l’adolescente

Les faits se sont déroulés le 3 janvier dans la ville de Mont-Dore en Nouvelle Calédonie. L’adolescente, âgée de 16 ans, et son compagnon, âgé de 19 ans, venaient tout juste d’être parent. Selon les premiers éléments de l’enquête, des disputes assez virulentes ont eu lieu dans la journée de dimanche. La jeune femme a appelé sa mère pour lui demander de venir la chercher avec ses affaires et son nourrisson.

Tuées dans un élan de colère

La mère de la jeune fille arrive donc au domicile du couple et une altercation intervient entre l’homme et sa belle-mère. Cette dernière lui aurait manqué de respect selon les dires du suspect. Dans un élan de colère, il se serait alors emparé de son fusil et aurait tiré sur la femme de 40 ans. « La victime est atteinte au niveau de l’avant-bras gauche. Puis au niveau de la gorge qui est transpercée par la balle, provoquant la mort » , indique le procureur.

Sa compagne aurait alors tenté de se saisir de l’arme, selon les déclarations de son conjoint. Le coup serait parti et aurait atteint la jeune fille au niveau de la poitrine par une décharge de chevrotine, elle aurait succombé à ses blessures peu après.

Une rancoeur familiale

L’auteur présumé des faits est d’abord allé chez ses parents avant de se rendre à la gendarmerie dans la soirée. L’homme a reconnu avoir tué sa belle-mère et sa compagne évoquant un « contexte de fortes rancœurs familiale ». L’homme a été mis en examen.

Le Parquet vient d’annoncer l’ouverture d’une information judiciaire avec les chefs d’accusation d’homicide volontaire, d’homicide volontaire aggravé par concubin et violence volontaire avec arme. Tout juste âgé de deux semaines, le bébé du couple a été pris en charge par ses grands-parents paternels.

À lire aussi : Un homme battu à mort à coups de batte de base-ball cloutée !