Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Mort de Maeva Chou : son ex mari Adrien, un homme au double jeu ?

Publié par Celine Spectra le 01 Fév 2022 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il lui aura fallu seulement deux petites semaines après le suicide de son ex-épouse Maëva Chou pour reprendre ses vidéos Youtube. Mais qui est réellement Adrien, cet homme de 33 ans à la vie bien mouvementée et au double visage ?

La suite après cette publicité
Mort de Maeva Chou : Adrien Czajzynski ou l'homme aux deux visages

Youtube

Adrien.C ou l’homme aux deux visages ?

Depuis leur séparation, ce couple de youtubeurs Vosgiens se déchirait en public sur les réseaux sociaux par caméra interposée. En plein conflit au sujet de la garde des enfants, MavaChou accusait son ex-mari de prendre plaisir à attiser le harcèlement dont elle faisait malheureusement l’objet. Même ses proches ont finalement pris la relève et ont révélé au public l’homme qui semblerait avoir deux visages.

Sur les contenus publics du Youtubeur, rien d’alarmant. L’homme parait même plus en train à l’apaisement. « Maëva restera toujours la mère de ses enfants » affirme-t-il à plusieurs reprises… Cet antivax peste, par ailleurs, contre le passe sanitaire. Et se confie également sur les secrets du régime qui l’a amené au seuil des 100 kg. 

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

>> A lire aussi : « La prochaine, c’est peut-être moi ! » : Jazz Correia (JLC Family) au bord du suicide ? Elle évoque la mort de Mava Chou ! 

Des discours beaucoup plus diffamatoires pour les abonnés.

Mais pour les abonnés payants les contenus sont beaucoup plus inflammables… En effet, sur Twitch, il propose à ses fans de payer mensuellement 5 euros pour souscrire à son compte et avoir le droit de commenter ses lives et vidéos. Il répond alors en direct, seul dans sa pièce face à une cour acquise à sa cause !

La suite après cette publicité

En effet, il faut savoir qu’Adrien a plutôt un certain succès envers la gent féminine… Certaines lui envoient des cadeaux et le youtubeur n’hésite plus à se lâcher. Mais ce n’est pas tout… L’homme de 33 ans continue malgré tout d’assaillir la défunte de reproches. Il affirme que le jour du drame, Maëva lui aurait confié que l’un de leurs fils avait besoin de soins en hôpital psychiatrique. Fait qui a horrifié Adrien !

« Pourquoi l’hôpital psychiatrique ? Alors qu’il ne fait que des bêtises. » La mère des enfants aurait même évoqué le terme de « sociopathe ». Son audience est sous le choc !

>> A lire aussi : « Si je suis un monstre, alors je m’en vais » : Le témoignage bouleversant de Mava Chou dans Sept à Huit sur les derniers instants de sa vie 

La suite après cette publicité

Mensonges et omissions ont brisé la famille

Le thérapeute, que Maëva a consulté suite à sa dépression, a pu constater qu’une relation toxique s’était installée dans le couple qui s’était rencontré en ligne dans les années 2000, à l’adolescence. Entre différents mensonges et omissions, la jeune femme était persuadée qu’en réalité son mari était un mythomane. Il faut savoir que lorsque les huissiers frappent à leur porte, en 2013, Maëva n’a absolument rien vu venir !

Elle apprend donc ce jour-là que la boîte d’informatique d’Adrien a coulé en secret. Il s’avère que celui-ci piratait les licences au lieu de les acheter. Il ne payait jamais non pas le moindre fournisseur. Michael Van Eck, son ancien associé, n’en revient d’ailleurs toujours pas ! « Il a plombé notre réputation ».

La suite après cette publicité

Poursuivi pour gestion déloyale et aussi pour faux dans les titres, il décidera de son propre chef de ne pas présenter au tribunal du canton de Vaud en Suisse.

Les enquêteurs cherchent d’ailleurs toujours à l’heure actuelle à se faire confirmer qu’il a bel et bien été condamné à une peine de prison… Son magnifique pavillon à la frontière suisse a, il faut l’avouer, très longtemps maintenu l’illusion d’un assez bon niveau de vie. Mais dans la réalité, le couple surendetté est fiché à la Banque de France.

>> A lire aussi : « Honte à vous », « Sorcière », « Folle dingue » : Les internautes s’en prennent violemment à l’une des haters de Mava Chou ! 

La suite après cette publicité
Source : LeParisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.