Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un ancien postier voleur : Le nombre hallucinant de lettres retrouvées chez lui

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 11 Juin 2022 à 18:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le Sud-Est de l’Espagne, un facteur a été arrêté pour des faits remontant à près de dix ans. En effet, près de 20 000 lettres ayant été postées entre 2012 et 2013 ont été retrouvées dans une maison que le facteur avait mise en vente. Une situation inédite qui n’a pas été signalée par son travail car le facteur avait une très bonne technique.

manque du courrier

20 000 lettres subtilisées

Une étonnante arrestation a eu lieu dans le petit village de Biar, une ville d’environ 3.600 habitants, située près d’Alicante. Un postier de 62 ans a été arrêté pour une raison bien extravagante. En effet, plus de 20 000 lettres datant de 2012 et 2013 ont été retrouvées entassées dans des sacs-poubelle. Cette découverte était stockée dans la maison que ce dernier avait mise en vente.

Ces immenses paquets de lettres ont été découverts par des artisans. Des employés embauchés par les nouveaux propriétaires de la maison, pour effectuer des travaux de rénovation. Les ouvriers avaient demandé plusieurs fois à l’ancien propriétaire de vider la maison mais en vain. Lorsqu’ils ont commencé à ouvrir certaines lettres, ils ont pu découvrir des factures ou autres papiers administratifs datant de près d’une décennie.

 

Une technique bien rodée

Mais alors comment a-t-il pu soutirer des dizaines de milliers de lettres en une année sans se faire remarquer ? Les enquêteurs ont pu retrouver la trace du malfaiteur avec son pedigree. En effet, en 2013, la poste espagnole avait choisi de ne pas renouveler son contrat d’intérim, en raison d' »irrégularités » constatées lors de ces tournées au cours de son année de facteur.

Il avait tout de même réussi à soutirer toutes ces lettres sans se faire repérer ni même avoir des plaintes de la part de clients. Il a tout de même été relâché par les autorités espagnoles le 1er juin dernier. En ce qui concerne les lettres retrouvées, elles resteront à disposition des autorités judiciaires pendant l’enquête, jusqu’à ce qu’un juge autorise enfin leur livraison.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0