Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Marlène Schiappa rebaptisée « Marlène Chaipas » après son passage au Sénat

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 15 Juin 2023 à 13:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Devant la commission d’enquête sénatoriale, Marlène Schiappa s’est déchargée de toute responsabilité dans l’affaire du Fonds Marianne. Elle a tenté de clarifier la situation, mais sa prise de parole a plus agacé les internautes qu’autre chose. En ce sens, elle est devenue la risée de Twitter.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Elle a parlé de sexe » : Nouvelles révélations sur le contenu de l’interview Marlène Schiappa dans Playboy

Décidément, Marlène Schiappa a le don de s’attirer des ennuis. Il y a quelques mois, la femme politique a notamment posé en Une du magazine érotique Playboy. Son initiative a alors suscité de vives réactions. Cette fois-ci, l’ancienne ministre déléguée à l’Intérieur se retrouve au cœur de l’affaire du Fonds Marianne. Mise en difficulté au Sénat, la principale concernée s’est attirée les foudres des internautes. Ces derniers n’ont en effet pas été tendres avec elle sur Twitter.

Marlène Schiappa
Marlène Schiappa @ DR
La suite après cette publicité

« C’est une honte qu’elle soit encore en place »

La suite après cette vidéo

Pour rappel, l’ancienne ministre déléguée à la Citoyenneté lançait le Fonds Marianne en avril 2021. Celui-ci était doté de 2,5 millions d’euros. À titre d’information, cette initiative a été prise après l’assassinat de Samuel Paty. L’objectif était de lutter contre le séparatisme islamique. Seulement voilà, la gestion de ce fonds a été remise en question à de nombreuses reprises. De ce fait, une enquête judiciaire a été ouverte.

Auditionnée pendant trois heures, le 14 juin dernier, Marlène Schiappa a reconnu des « dysfonctionnements », mais elle a nié toute intervention personnelle. Malgré tout, les sénateurs estiment qu’elle a une grande part de responsabilité dans la gestion controversée du Fonds Marianne. Quoi qu’il en soit, elle a souvent botté en touche concernant les faits qui lui sont reprochés. Pourtant, il se murmure que la secrétaire d’État à l’Économie sociale et solidaire joue son avenir politique.

La suite après cette publicité

Sans grande surprise, Alain Marschall et Olivier Truchot sont revenus sur ce fait marquant de l’actualité dans l’émission Les Grandes Gueules (RMC). Bruno Poncet a d’ailleurs appelé à la démission de Marlène Schiappa. « C’est une honte qu’elle soit encore en place. C’est un scandale… Samuel Paty est m*rt et rien n’a changé ! », s’est insurgé le chroniqueur.

À lire aussi : « Elle a parlé de sexe » : Nouvelles révélations sur le contenu de l’interview Marlène Schiappa dans Playboy

Les Twittos fracassent Marlène Schiappa

La suite après cette publicité

Paraît-il que la Première ministre Elisabeth Borne serait sur un siège éjectable. À en croire les rumeurs qui circulent, un remaniement du gouvernement est prévu en juillet prochain. Marlène Schiappa risque aussi de perdre sa place. À l’instar des chroniqueurs des Grandes Gueules, bon nombre d’internautes sont également peu convaincus par ses arguments lors de cette audition.

Comme il fallait s’y attendre, bon nombre de Twittos se sont emparés de leurs comptes personnels pour exprimer leur agacement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancienne ministre déléguée en a pris pour son grade. Voici un petit florilège des commentaires laissés par les internautes.  

https://twitter.com/Camillefeuye/status/1668926801853161473
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

À lire aussi : Marlène Schiappa prend la défense de Bruno Le Maire après la sortie de son livre

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.