Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Cinéma

Alain Delon dévoile sa magnifique lettre d’amour qu’il a écrite pour Romy Schneider

Publié par Camille Lepeintre le 19 Mai 2022 à 15:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 24 mai à 21h15 sur TMC était diffusé un documentaire exclusif consacré à la comédienne Romy Schneider intitulé, Romy : 40 ans après, ultimes confidences. Alain Delon, qui est récemment apparu dans une tendre vidéo avec son fils, a pour la première fois lu la lettre qu’il lui a écrite en 1982, lorsqu’elle est décédée.

Alain et Romy

Alain Delon revient sur sa disparition

L’éternel amoureux des femmes, Alain Delon, qui a notamment couché avec Michèle Cordoue, sa maîtresse, pour décrocher son tout premier rôle, a surtout connu l’une des plus belles romances du cinéma avec Romy Schneider. Une passion folle et amoureuse qui durera quatre ans. En 1982, lorsqu’elle décède tragiquement et de circonstances inconnues, Alain Delon vient lui rendre visite à son chevet. Dans la longue lettre qu’il lui écrit, il partage sa douleur :

Je te regarde dormir. Je suis auprès de toi, à ton chevet. Tu es vêtue d’une longue tunique noire et rouge, brodée sur le corsage. Ce sont des fleurs, je crois, mais je ne les regarde pas. Je te dis adieu, le plus long des adieux, ma Puppelé […] Comme tu es calme, comme tu es fine, comme tu es belle. On dirait qu’une main, doucement, a effacé sur ton visage toutes les crispations, toutes les angoisses du malheur. Je te regarde dormir. On me dit que tu es morte. Je pense à toi, à moi, à nous.

Il raconte leur première rencontre

L’acteur, qui serait au plus mal ces derniers temps, a raconté leur première rencontre à Paris en 1958, alors tous deux réunis pour le tournage du film Christine :

Tu arrivais de Vienne et j’attendais, à Paris, avec un bouquet de fleurs dans les bras que je ne savais comment tenir. Mais les producteurs du film m’avaient dit : « Lorsqu’elle descendra de la passerelle, vous vous avancerez vers elle et lui offrirez ces fleurs. » Je t’attendais avec mes fleurs, comme un imbécile, mêlé à une horde de photographes. Tu es descendue. Je me suis avancé. Tu as dit à ta mère : « Qui est ce garçon ? » Elle t’a répondu : « Ce doit être Alain Delon, ton partenaire… » Et puis rien, pas de coup de foudre, non. Et puis je suis allé à Vienne où l’on tournait le film. Et là, je suis tombé amoureux fou de toi. Et tu es tombée amoureuse de moi. Souvent, nous nous sommes posé l’un à l’autre cette question d’amoureux : « Qui est tombé amoureux le premier, toi ou moi ? » Nous comptions : « Un, deux, trois ! » et nous répondions « Ni toi ni moi ! Ensemble ! »

« Je te demande de me pardonner »

Celui qui a reçu une Palme d’honneur au Festival de Cannes en 2019, livre ses derniers mots à son aimée de toujours. Il y partage ses regrets et son amour immortel :

Toi, je te demande de me pardonner. Tu sais que je n’aurais pas pu te protéger de cette foule, de cette tourmente, si avide de « spectacle » et qui te faisait si peur, qui te faisait trembler. Pardonne-moi. […] Ma Puppelé, je te regarde encore et encore. Je veux te dévorer de tous mes regards, et te dire encore et encore que tu n’as jamais été si belle et si calme. Repose-toi. Je suis là. J’ai appris un peu d’allemand, près de toi. « Ich liebe dich. » Je t’aime. Je t’aime, ma Puppelé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Romy Schneider & Alain Delon (@romyalain)

Vous pouvez retrouver l’intégralité de sa lettre dans Paris Match.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0