Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Mort de Victorine : ces nouveaux indices qui font avancer l’enquête

Publié par Manon CAPELLE le 04 Oct 2020 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Âgée de 18 ans, Victorine Dartois a été retrouvée morte le lundi 28 septembre. Les enquêteurs ont définitivement écarté la piste de l’accident après l’autopsie de la jeune femme. Ainsi, ils privilégient celui de l’homicide. De nouveaux indices font avancer l’enquête.

La suite après cette publicité
mort victorine indices enquête

>>> À lire aussi : Cette bodybuildeuse humiliée doit prouver qu’elle est une femme à l’aéroport

L’enquête sur la mort de Victorine avance

La suite après cette vidéo

Victorine Dartois a disparu le samedi 26 septembre, en fin de journée. Finalement, la jeune femme de 18 ans a été retrouvée morte par noyade le lundi 28 septembre. Depuis, les forces de l’ordre tentent d’élucider les mystères qui entourent cette affaire. 

La suite après cette publicité

Pour le moment, une seule chose est certaine. La jeune femme a trouvé la mort par noyade, avec l’intervention d’un tiers. La piste accidentelle est donc définitivement écartée. En revanche, l’autopsie n’a pas permis de déterminer s’il avait eu -ou non- une agression sexuelle.

Actuellement, de nombreux éléments restent en suspens. « Pour l’heure, il n’y a aucune piste sérieuse« , admet le conseil de la famille de Victorine. Toutefois, l’enquête avance et « rien n’est laissé au hasard, tout est exploité ».

>>> À lire aussi : Un ambassadeur français accusé de viol par surprise et de stealthing

La suite après cette publicité

De nouveaux indices font avancer les enquêteurs

Un nouvel indice vient se greffer à l’affaire. L’un des chiens pisteurs a marqué devant l’un des trois conteneurs à poubelles de Saint-Bonnet à Roche. Un voisin qui a assisté à la scène témoigne au Dauphiné Libéré.

Il indique que l’animal s’est arrêté « devant le conteneur jaune » avant de se rouler par terre, « les quatre pattes en l’air ». Ainsi, le conteneur a été embarqué par les forces de l’ordre. « Ce qu’on attend et ce dont on sait au niveau des actes d’enquêtes, c’est tout ce qui concerne la téléphonie, les bornages qui ne vont pas être faciles à établir compte tenu du fait qu’il y avait un match à 19 heures aux alentours », a expliqué l’avocate des Dartois.

La suite après cette publicité

Pour les enquêteurs, il est difficile d’identifier le ou la tiers qui aurait pu noyer la jeune fille. Toutefois, ils établissent les scénarios possibles qui auraient pu conduire au meurtre de Victorine Dartois. Ils envisagent la piste du rôdeur ou du crime crapuleux, comme par exemple un vol de téléphone qui aurait dégénéré. Aussi, la piste de l’agression sexuelle est évoquée.

>>> À lire aussi : Elle se fait arnaquer d’une somme monstrueuse (à 4 chiffres) pour…un kebab !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.