Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Nordahl Lelandais raconte enfin comment il a donné la mort à Maëlys

Publié par Celine Spectra le 12 Fév 2022 à 8:45

Ce vendredi 11 février, Nordahl Lelandais a longtemps campé sur ses positions. Il a finalement avoué en fin d’audience avoir volontairement donné la mort à la petite Maëlys après l’avoir enlevée. Toutefois, il réfute catégoriquement de l’avoir agressée sexuellement.

Nordahl Lelandais raconte enfin comment il a donné la mort à Maëlys !

BFMTV

>> A lire aussi : « Il voulait une fellation de la part d’Arthur Noyer » un ancien codétenu témoigne contre Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais raconte enfin comment il a donné la mort à Maëlys !

Ce vendredi 11 février était très attendu devant la cour d’assises de l’Isère ! Avait lieu en effet ce jour-là l’audition de Nordahl Lelandais, accusé d’avoir enlevé puis tué la petite Maëlys en août 2017 lors d’un mariage.

Et il s’avère qu’après avoir longtemps campé sur ses positions, jurant corps et âme qu’il ne s’agissait que d’un malheureux accident, Nordahl Lelandais a finalement avoué en toute fin d’audience l’avoir volontairement tuée. « Je reconnais l’ensemble des faits reprochés. » Néanmoins, il réfute toujours tout mobile sexuel.

Lundi débutera la dernière semaine du procès et le verdict est attendu pour le vendredi 18 février. Le maître chien qui avait déjà condamné en mai dernier à 20 ans de prison pour avoir tué le caporal Noyer, risque désormais la réclusion criminelle à perpétuité.

>> A lire aussi : Nordahl Lelandais fait une déclaration terrifiante sur sa victime Arthur Noyer 

Quels ont été les principales déclarations de l’accusé ce 11 février ?

Non seulement Nordahl a avoué avoir donné volontairement la mort à Maëlys et reconnaitre l’intégralité des faits qui lui sont reprochés, mais il a également fait d’autres déclarations intéressantes. 

En effet, il affirme que même s’il est conscient qu’une grande majorité des Français préférerait qu’il dise que c’est un crime sexuel, ce n’est absolument pas le cas. Il n’avait aucune intention et n’était absolument pas dans cette optique-là.

Il sait également qu’il va être lourdement condamné. Et il estime désormais mériter cette peine. Car en face il y a une famille qui a la peine d’avoir perdu leur petite fille. Bien sûr, il avoue avoir par le passé menti. Il a tout fait pour de ne pas devoir dire qu’il avait tué une petite fille. Mais son temps de réflexion en prison lui a permis de finalement beaucoup évolué.

>> A lire aussi : « Comment faire pour vivre sans toi » : La lettre d’adieu des parents de Maëlys 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.