Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Olivia, une fillette de 6 ans est retrouvée morte à 1000 mètres de profondeur

Publié par Deborah le 13 Juin 2021 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au large de Tenerife, en Espagne, le corps sans vie d’une fillette de 6 ans a été repêché. Attaché à une ancre, il a été retrouvé à 1.000 mètres de profondeur. Toute l’Espagne est sous le choc.

Olivia fillette enlevement morte

>>> A lire aussi : Une fillette trisomique retrouvée morte aux côtés de sa mère malade

Disparition de deux petites filles, le père soupçonné de les avoir enlevées

Cette nouvelle a suscité l’horreur. Une vague d’émotion traverse l’Espagne. Ce jeudi 10 juin, une petite fille de six ans recherchée depuis plus d’un mois, Olivia, a été retrouvée morte. Son corps baigné à 1.000 mètres de profondeur dans l’océan Atlantique. Accroché à une ancre de bateau, il a été recouvert d’un sac.

Selon les autorités espagnoles, la petite fille a été enlevée par son propre père. Dès la fin avril, Olivia ainsi que sa petite soeur, Anna, âgée d’un an seulement, sont portées disparues. Les deux fillettes auraient adressé un dernier « au revoir » à leur mère dans un message inquiétant.

Le jour suivant, dans l’archipel des Canaries, une embarcation au nom du père est découverte, abandonnée. Les autorités lancent alors des recherches dans l’océan pour les retrouver. C’est alors qu’il retrouve le corps sans vie de la jeune Olivia.

>>> A lire aussi : Une enfant retrouvée seule dans une Tesla, en plein soleil : un homme casse la vitre

Les recherches continuent pour retrouver la soeur d’Olivia

Jusqu’ici, aucune trace de sa soeur Anna, ni de leur père. Cependant, les recherches continuent. Pour la mère, Beatriz « c’est imaginable. » Elle explique que « c’est ce à quoi nous nous attendions le moins. Nous avions espoir de retrouver les filles et que Thomas (le père) s’en occupait. »

Aujourd’hui, toute l’Espagne est en deuil. Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez a publié un message de soutien à la mère : « Je ne peux imaginer la douleur de la mère des petites Anna et Olivia, disparues à Tenerife, face à la terrible nouvelle que nous venons d’apprendre. » 

Quant à la reine Letizia, elle a elle aussi, adressé « sa tristesse et sa douleur » après l’annonce de ce drame. Dans ce pays, au total, 39 mineurs ont été tués par leurs pères ou par les compagnons et ex-compagnons de leur mère depuis 2013. Un chiffre alarmant. Un autre meurtre sur une mineure avait attristé toute l’Espagne début juin. Rocio, 17 ans avait été retrouvée démembrée près de Séville. La jeune fille avait été enlevée par l’ex-conjoint de sa mère, son père. Ce dernier a avoué son crime.

>>> A lire aussi : Disparition : les ossements d’une mère de famille retrouvés deux ans plus tard

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER