Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

En scooter, il percute violemment un agent de police

Publié par Camille Lepeintre le 19 Mar 2022 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’accident s’est déroulé mercredi après-midi dans le 8e arrondissement. Un individu sur un scooter s’est fait interpeller par des policiers suite à un excès de vitesse. Il a violemment percuté un agent de police, avant de prendre la fuite.

>>> À lire aussi : Une adolescente de 13 ans, adepte de légendes d’horreur, assassine son père

Un scooter percute violemment un policier

Cet homme a été pris en plein excès de vitesse en plein cœur de Paris. C’est mercredi après-midi dans le 8e arrondissement, sur un scooter, que plusieurs agents de police ont tenté de l’arrêter. Le scooter n’a pas voulu obtempérer et a poursuivi sa fuite. Pire, il a violemment percuté l’un des policiers qui a tenté de freiner son allure, rapporte Actu17.

Si l’individu a réussi à semer les policiers, le fonctionnaire touché au bas du corps a rapidement été transporté à l’hôpital. Les médecins lui ont diagnostiqué une déchirure du mollet. Ses collègues, eux, ont poursuivi leurs recherches afin de retrouver le délinquant dans les rues de Paris. Grâce à l’enregistrement de la plaque d’immatriculation du scooter lors de l’accident, les policiers ont pu retrouver quelques instants plus tard le deux-roues, dans le 10e arrondissement.

Paris scooter

L’individu reconnaît les faits

Ce sont des agents de la BAC (Brigade Anti-Criminalité de la Police Nationale), qui ont attendu que l’individu sorte d’un restaurant pour pouvoir l’interpeller. Le véhicule a de son côté été perquisitionné. Les policiers ont levé le voile sur son identité : âgé de 46 ans, c’est un commissaire aux comptes et il est également gérant d’une société immobilière.

L’homme a immédiatement reconnu les faits en rajoutant toutefois qu’il n’avait pas volontairement percuté le policier. Il est actuellement placé en garde à vue pour « refus d’obtempérer et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique » .

>>> À lire aussi : Terrible : une jeune Ukrainienne violée par deux agresseurs dans un centre de réfugiés

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0