Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un père tue sa fille handicapée et se suicide

Publié par Jessy le 20 Jan 2024 à 10:21

Le 15 janvier 2024, la police a découvert les corps d’un homme de 64 ans et de sa fille handicapée de 28 ans, près de Nantes. Alors qu’une adolescente a été séquestrée et torturée par ses parents, l’homme aurait volontairement tué sa fille avant de se suicider. Une enquête est ouverte, mais une lettre a été retrouvée sur les lieux.

À lire aussi : Le corps d’une femme retrouvée dans une chambre d’hôtel parisienne

homme-18-ans-poignarde

Il tue sa fille handicapée et se suicide

À Saint-Herblain, un village près de Nantes, les habitants sont sous le choc. Le 15 janvier 2024, pompiers et policiers sont dépêchés sur place après avoir été contactés par un membre de la famille. Dans le garage, les corps sans vie d’un homme de 64 ans et de sa fille handicapée âgée de 28 ans. C’est la sœur de la femme handicapée qui a donné l’alerte. Le sexagénaire aurait tué sa fille avant de se suicider.

Alors qu’un homme a été tué d’une balle dans l’œil au volant de sa voiture, les voisins sont sous le choc. « Ca fait 30 ans qu’on habite ici, le monsieur était très calme. On est tous chagrinés dans le quartier » indique une voisine. « La fille était atteinte d’un handicap mental. Le père avait perdu son épouse il y a quelques semaines » a indiqué une source proche du dossier.

À lire aussi : Cédric Jubillar assisté ? Le motif financier remis sur la table

Un célèbre sportif accusé du meurtre de sa femme

Une lettre retrouvée près des corps

Sur place, les pompiers et les policiers découvrent les deux corps sans vie. « Un lien en plastique a été retrouvé autour du cou de l’homme » explique la même source. « Il s’agit vraisemblablement d’un homicide volontaire suivi d’un suicide » a indiqué le procureur de la République de Nantes. Mais une enquête est ouverte pour confirmer l’homicide et le suicide. Alors qu’un homme a poignardé le conjoint de son amante sur un parking avant de s’enfuir, l’homme de 64 ans a laissé une lettre. Dedans, l’homme exprime sa détresse depuis le décès de son épouse en novembre 2023. Il indique également ne pas vouloir contraindre ses deux autres enfants à s’occuper de leur sœur en situation de handicap. Le sexagénaire évoque d’ailleurs un « acte de courage » .

À lire aussi : « Je suis antisémite » : la fille de Raquel Garrido et Alexis Corbière placée en garde à vue

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.