Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Tragédie : trois enfants attaqués et tués par des lions

Publié par Deborah le 09 Août 2021 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois jeunes enfants, âgés de 9 à 11 ans ont été tués par un groupe de lions alors qu’ils revenaient du chemin de l’école. Une tragédie qui ne serait pas un cas isolé en Tanzanie.

Publicité
tanzanie attaque lions

>>> A lire aussi : Ce photographe capture la beauté des lions à travers des clichés impressionnants

Tanzanie : trois enfants tués et un quatrième blessé, attaqués par des lions

Aux alentours de la réserve naturelle du Ngorongoro, un drame s’est produit, ce jeudi 05 août. Une horreur pour la Tanzanie. Trois jeunes enfants ont été attaqués par un groupe de lion. Ils sont décédés sur le coup.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Âgés de 9 ans à 11 ans, ces enfants revenaient des bancs de l’école. Ces jeunes cherchaient simplement à retrouver du bétail perdu.  Ils s’étaient donc faufilés dans une forêt, proche de la zone de conservation des animaux du Ngorongoro, et ce, à la recherche des animaux élevés.

C’est à ce moment-là, « que des lions ont attaqué et tué trois enfants, en blessant un autre. » a expliqué Justine Masejo, le chef de la police locale. Il semblerait que ce ne soit pas la première fois que des fauves passent à l’offensive dans cette zone.

>>> A lire aussi : Ce lion va vouloir embêter cette lionne et va vite le regretter (Vidéo)

Publicité

Des conflits entre animaux et habitants

Cette attaque de grands félins ne serait donc pas la première. Dans cette zone, classée au patrimoine de l’Unesco et célèbre pour sa faune sauvage, les éleveurs de bétail habitent aux côtés des animaux de la savane.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Effectivement, le pays accepte que les éleveurs de bétail ainsi que leur famille vivent aux côtés des lions, des éléphants ou encore des girafes. Cependant, à quel prix ? Les drames y seraient très fréquents, entre humains et animaux, surtout avec les lions et les éléphants.

Publicité

En ce sens, l’année dernière, le parc national du Serengeti, n’a pas eu d’autre choix que de se séparer de 36 lions. Et pour cause, plusieurs fauves s’étaient attaqués à des habitants. Ce parc est situé tout près de la réserve naturelle du Ngorongoro.

>>> A lire aussi : Son bras est arraché par un lion pendant un safari et il poursuit en justice le tour opérateur

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.