Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un livreur Uber Eats condamné pour avoir fait chanter un client qu’il avait pris en photo nu

Publié par FJ le 16 Oct 2023 à 8:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire complètement dingue que viennent de raconter nos confrères du Parisien ce mercredi 11 octobre 2023. La veille, un livreur Uber Eats a été condamné par le tribunal correctionnel de Versailles.

La suite après cette publicité

Et pour cause, quelques mois plus tôt, il avait pris en photo un client totalement nu et avait décidé de le faire chanter en lui demandant des sommes d’argent. Il a écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis.

uber eats chanteur photo nu livreur
© Uber eats

>>> À lire aussi : Paris : un livreur Uber Eats accusé d’avoir violé une cliente lors de la livraison

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Les livreurs Uber Eats parfois sans pitié

Cela fait un peu moins d’une dizaine d’années que les livreurs Uber Eats ont pris possession de notre paysage. Désormais, il ne se passe pas un jour sans que l’on ne sorte dans la rue et que l’on croise un livreur.

Des livreurs parfois très controversés, à tort ou à raison. En effet, certains roulent mal et vite, mais ce n’est pas réellement de leur faute. Uber Eats leur met tellement la pression sur le rendement et sur le nombre de courses à faire qu’ils se sentent parfois obligés de se mettre en danger.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Votre commande bientôt livrée par les airs ? Uber Eats dévoile le prototype de son drone de livraison

Condamné à six mois de prison pour chantage

Mais certains cherchent un peu les problèmes. Pour preuve, ce mardi 10 octobre 2023, le tribunal correctionnel de Versailles vient de condamner à six mois de prison avec sursis un livreur pour chantage comme le rapporte Le Parisien.

La suite après cette publicité

Au mois dernier, il a livré un client de la ville d’Houilles, dans les Yvelines. Mais en face de lui, le client est nu. Il décide donc de juste entrebâiller la porte pour récupérer la livraison mais l’homme lui demande un code. Il va donc chercher son téléphone et c’est à ce moment que le livreur décide de le prendre en photo.

« Maintenant, j’ai ta photo à poil » lui lance-t-il. « Tu viens avec moi retirer de l’argent sinon je l’envoie au syndic et à tous les copropriétaires de la résidence ». Le livreur a donc forcé le client à retirer 300 euros à un guichet proche de chez lui en contrepartie de la diffusion de la photo.

Mais ce n’est pas tout. Il lui a ensuite demandé sa Nintendo Switch et lui a demandé une faveur sexuelle. Quelques jours plus tard, il tente de le faire chanter encore une fois mais l’homme décide de porter plainte. Il a rapidement été interpellé grâce à son numéro de téléphone. Durant sa garde à vue, l’homme sans titre de séjour a reconnu les faits.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Avec « Uber Sheat » , des dealers détournent le principe de l’application « Uber Eats » à Lyon (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.