Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

Métavers : bientôt la naissance d’enfants virtuels ? Une experte répond !

Publié par Jessy le 18 Juin 2022 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avoir des enfants, ça demande du temps. Et si c’est un véritable projet de vie, il faut être prêt à assumer son enfant pendant de nombreuses années.

Alors que Marion Maréchal Le Pen a accouché de son deuxième enfant récemment, une experte britannique a indiqué que les enfants virtuels vont voir progressivement le jour.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Des enfants dans le métavers, c’est pour bientôt !

Alors que le métavers se développe de plus en plus, sa popularité grandit chaque jour. Selon une spécialiste britannique, il sera d’ailleurs bientôt possible d’avoir un enfant dans le métavers. En d’autres termes, c’est un enfant virtuel, mais dont il faut s’occuper comme dans la vraie vie. Un projet différent, qui aurait pu éviter bien des soucis à Nabilla, qui s’est retrouvée dans un « état terrible » après la naissance de son deuxième enfant.

Même si cette annonce peut en insurger certains, le métavers permet à certains de se renouveler. En janvier 2022 par exemple, un couple s’est marié en 3D dans le métavers. Lors de leur cérémonie, qui se passait à l’école des sorciers d’Harry Potter, 2500 avatars étaient présentes. À l’occasion de la sortie de son livre « Al by Design : A Plan For Living With Artificial Intelligence », la chercheuse en design et psychologie comportementale Catriona Campbell a évoqué la possibilité d’avoir des enfants dans le métavers dans The Guardian. Mais ce n’est pas pour demain.

Il fallait se lécher le visage et sentir les fesses Le récit glaçant d'enfants de 3 à 5 ans au sujet de leur animateur

Pixabay

Des bébés virtuels dans une cinquantaine d’années ?

Pour la spécialiste de l’intelligence artificielle, la société pourrait voir naître petit à petit des enfants virtuels. Le principe serait le même que la réalité, mais avec le bazar en moins au sein du domicile. Catriona Campbell n’hésite d’ailleurs pas à évoquer le terme de « tamagotchi kid », qui fait référence à l’ancien jeu virtuel japonais.

Quels seraient les avantages et les inconvénients ? Au niveau des avantages, l’empreinte écologique neutre est à prendre en compte. l’IA sera également en mesure de simuler des réponses émotionnelles, et contrôler la vitesse à laquelle l’enfant grandit. Un véritable jeu de Sims. Mais n’oublions pas que ça ne sera jamais la réalité…

Ce qui nous amène donc aux inconvénients. La spécialiste indique en effet que l’enfant sera plus un jeu pour les utilisateurs, et que ça n’impliquera jamais la totalité des responsabilités parentales. Si l’enfant virtuel ne reproduira pas l’acte de cet adolescent de 12 ans qui braque une station-service avec son pistolet, l’intelligence artificielle ne pourra pas être en capacité de vous donner toutes les sensations qu’apporte un enfant au quotidien. L’experte indique notamment que ces enfants virtuels ne verront pas le jour avant 50 ans.

Source : Science Post
0